Accueil / Actualités / 13 morts en mer à Béjaïa : Un autre noyé avant-hier à Aokas

13 morts en mer à Béjaïa : Un autre noyé avant-hier à Aokas

Le corps sans vie d’un jeune homme de 24 ans, porté disparu lundi dernier au niveau d’une plage non surveillée d’Aokas, a été repêché, avant-hier vers 15h55, par les éléments de la Protection civile de Béjaïa (PCB) qui a mobilisé une ambulance, un VL de commandement, une embarcation légère de type zodiac pour l’opération de recherche, a-t-on appris du chargé de communication de la PCB.

En l’occurrence le commandant Soufi. La victime, native de la wilaya de Sétif, s’est noyé dans une zone non surveillée, en face de la décharge d’Aokas, a souligné la même source. Avec ce nouveau cas de noyade mortelle, le nombre de noyés dénombré depuis l’entame de la saison estivale, soit du 1er juin au 24 août 2016, s’élève à treize (13). Toutes les victimes sont de sexe masculin. Elles sont âgées entre 17 et 50 ans, a-t-on précisé. Parmi elles, se trouve un étudiant zimbabwéen. Les autres sont issues de sept wilayas du pays, à savoir Béjaïa (03), Sétif (03), Tebessa (01), Tizi Ouzou (01), Khenchela (01), Souk Ahras (01) et Biskra (01). En outre, la même source informe qu’une autre victime n’a pas pu être identifiée, tellement la dépouille était en état de décomposition. Concernant les causes de ces drames, qui ont endeuillé bien de familles, le commandant Soufi a indiqué que «la raison principale de la plupart des noyades est due au non-respect des consignes de sécurité et l’état déchaîné de la mer (Fanion Rouge)».

6 939 interventions de secours

Dans un autre chapitre, ce sont en tout 6 700 000 estivants qui ont visité les 34 plages autorisées à la baignade de la wilaya de Béjaïa depuis l’entame de la saison estivale, selon un bilan établi par la Protection civile de Béjaïa. En effet, la wilaya de Béjaïa, région touristique par excellence, avec son littoral qui s’étend sur 120 kilomètres, et répartie en deux côtes (est et ouest), a été prise d’assaut par des estivants même si l’affluence a été cette année un peu moindre. Les secours de la Protection civile avaient du pain sur la planche. Ce sont pas mois de 6 939 interventions effectuées par le dispositif de surveillance des plages et des baignades, en l’espace de trois mois. Dans le détail, ces interventions concernent le sauvetage de la noyade de 4 336 personnes et l’évacuation vers différentes structures sanitaires de 195 autres. En outre, les secouristes de la Protection civile ont soigné sur place un total de 2 137 personnes. Enfin, la même source informe que 147 personnes ont été sauvées, à bord de diverses embarcations mobilisées par la Protection civile de Béjaïa.

Boualem Slimani / DDK