Accueil / Akfadou / 20 ans après sa disparition, Youcef Abdjaoui ressuscité en arc en ciel à Tifra

20 ans après sa disparition, Youcef Abdjaoui ressuscité en arc en ciel à Tifra

Ils étaient nombreux; admirateurs et chanteurs célèbres d’expression Amazigh, venus de quatre coins de la Kabylie, pour marquer leur présence et laisser leur empreinte dans l’histoire du chanteur regretté Youcef Abdjaoui, à l’occasion du 20 ieme anniversaire de sa disparition, en ce Vendredi ensoleillé du 28 octobre 2016.

La journée commémorative, en hommage à Youcef Abdjaoui, initiée par la dynamique association Ithri Ibouraine du village Assam dans la commune de Tifra, à été inaugurée par une visite au domicile de la famille du regretté Dda Youcef, suivie d’un dépôt de gerbe de fleurs sur sa tombe dans son village Ath Alouane, dans la commune de Akfadou, pour laisser place à la séance de témoignages au centre culturel du village Assam dans la commune de Tifra.

Prenant la parole, le président de l’Association ITHRI Ibouraine, remercie la présence des artistes venus pour exprimer leur reconnaissance à l’école de Dda Youcef et apporter leurs témoignages en affirmant que Dda Youcef Illa Ghass Ulachit . De l’avis de tous les tous les chanteurs présents, Dda Youcef reste un maitre incontestable de la chanson d’expression Amazigh. Ils sont à l’unanimité à reconnaitre les valeurs universelles qu’incarne Dda Youcef à travers ses œuvres, véhiculant les valeurs d’amour de paix, et l’universalité « Dda Youcef à contribué par sa guitare à la libération du pays du joug du colonialisme français avec ses chansons de sensibilisation évoquant le nationalisme et l’attachement à la terre, notamment avec sa fameuse Ya l’Dzair » Déclare le president de l’association Ithri Ibouraine,Mourad Touak dans son allocution d’ouverture de la séance de témoignages. Dda Youcef a fait parler deux organes du Corp humain, avec sa célèbre chanson Thitt dh Wul (l’œil et le cœur), disait un des ses admirateurs, pour évoquer la grandeur du chanteur regretté.

Notons que la séance de témoignages a enregistrée une forte présence de familles, ayant savouré avec les chansons interprétées en hommage à Youcef Abdjaoui, par une cascade de chanteurs (Taleb Tahar, Amour Abdenour, Akli Ath Waghlis, Boujemaa Agraw, Louiza, Rachid Ferhani , Zayen, Boualem Boukacem, Belaid Dahmani, Hacene Ahres, Si Lekhel …, malgré la défection du chanteur compositeur Kamal Hammadi, tant attendu par le grand public présent.

Le rendez vous est donné pour l’édition prochaine, que les membres de l’association ITHRI Ibouraine, promettent de veiller pour lui donner une dimension internationale, à sa grandeur.

Raouf M / BéjaiaNews

Résumé de la journée en photos