Accueil / Actualités / Acte 31 du Hirak à Béjaia : Une mobilisation à la hauteur des enjeux.

Acte 31 du Hirak à Béjaia : Une mobilisation à la hauteur des enjeux.

La déferlante humaine d’aujourd’hui à Béjaïa, à l’instar de toutes les wilayas du pays, marque un revers pour les plans concoctés par le pouvoir afin de se maintenir.

Une marche référendaire qui exprime de la manière la plus éclatante qui soit le refus unanime du coup de force que veut faire passer le pouvoir à travers ses élections. Système, militaires, AGS, panel…sont tous passés à la trappe des mots d’ordre des contestataires résolus qui défont sereinement les chausse-trappes du pouvoir et expriment un attachement décidé pour faire advenir un cours nouveau dans la gestion du pays.

La question des détenus revêt un caractère fondamental et largement relié dans les mots d’ordre des manifestations qui exigent leur libération immédiate. Il est plus qu’aberrant de chanter une élection libre au moment où on jette, à la manière des dictateurs les plus débridées, des hommes et des femmes en prison pour avoir exprimé leurs opinions politiques. Comme il n’est pas moins aberrant de fredonner la démocratie alors qu’un quasi-blocus est abattu sur la capitale pour empêcher les manifestants de s’y introduire. Une drôle conception de la démocratie qu’AGS nous propose sans rire !

Le retour des manifestations massives donne un second souffle au mouvement et annonce un bond qualitatif à venir en termes d’organisation. C’est dans ce sillage qu’un certain nombre des forces dynamiques de la société civile ont appelé à une grève générale au niveau de toute la wilaya de Béjaïa suivie d’une manifestation. Une démarche salutaire qui donne le la à des initiatives au niveau national.. Cette articulation entre les démonstrations massives du vendredi et l’auto-organisation qui se met petit à petit en place constitue le point nodal de cette rentrée sociale aux enjeux multiples.

Yasmine H/BéjaiaNews