Accueil / Actualités / Acte 34 du hirak à Béjaia: Non à la vente de l’Algérie

Acte 34 du hirak à Béjaia: Non à la vente de l’Algérie

« Les traîtres ont vendu l’Algérie » est le slogan phare repris fortement par les manifestants lors de l’acte 34 du hirak à Bejaia, allusion au projet de loi sur les hydrocarbures que le gouvernement illégitime s’apprête a présenter ce dimanche aux parlementaires pour adoption, accordant tous les privilèges aux multinationales.

La mobilisation a enregistré un saut quantitatif ce vendredi au point où même les trottoirs ont été occupés par des manifestants tout au long de l’itinéraire de la marche qui s’est ébranlée de la maison de la culture Taoues Amrouche, traversant la rue liberté en passant par le port pour rallier à nouveau le siège de la wilaya , c’est un tsunami populaire qui nous rappelle les premières semaines de déferlantes du hirak.

Le génie populaire était aussi présent, comme à l’accoutumée, des manifestants portaient des brassards où on pouvait lire « hagarin » pour exprimer leur indignation face à la répression opérée par la police contre des manifestants pacifiques à Alger aux cris » libérez nos enfants et prenez les enfants de gaid salah« . et « Bled bledna n dirou rayana Ulac lvot » enterrant ainsi définitivement l’élection du 12 à Bejaia que le pouvoir incarné par le commandement de l’armée veut imposer de force.

Désormais le chemin pour la liberté est tracé pour l’instauration d’une Algérie démocratique et sociale qui est au stade de pré-achèvement.

R M/BejaiaNews