Accueil / Actualités / Acte 41 du hirak à Béjaia : « Le peuple veut l’exécution de Gaid Salah »

Acte 41 du hirak à Béjaia : « Le peuple veut l’exécution de Gaid Salah »

Bejaia doit cesser de marcher, déclare ironiquement un manifestant ,voulant traduire l’ampleur de la mobilisation enregistrée aujourd’hui à Bejaia.

Un véritable tsunami humain a envahi la ville de Yemma Gouraya aujourd’hui dans le cadre de l’acte 41 du hirak .Toutes les principales artères de la ville ont été occupées par les manifestants ayant répondu à l’appel du devoir pour réitérer le rejet de l’élection du 12/12 et exiger le départ du système. «Le hirak est un devoir national »clament-ils,

« Non à l’élection avec la mafia », « libérez les otages » « , « généraux à la poubelle » et « Dawla madania machi aaskaria » sont les traditionnels mots d’ordre repris avec détermination par les manifestants tout au long de l’itinéraire de la marche qui a pris le départ de l’esplanade de la maison de la culture Taoues Amrouche.

Le mot d’ordre de grève générale a été mis en avant dans cette marche, « Pour empêcher l’élection du douzdouze , il faut construire une gréve générale »lit-on dans une pancarte portées par des jeunes manifestants.

La marche a été marquée par une forte solidarité exprimée par les manifestants envers les habitants de Bouira victimes de la répression suite à la visite de Benflis » Bejaia-Bouira Solidarité  » scandaient avec émotion ,exprimant ainsi un soutien indéfectible avec les frères de Bouira qui ont déjoué les manœuvres du pouvoir visant à embraser la Kabylie.

« Le peuple veut l’exécution de Gaid Salah » sort à nouveau dans cette marche et repris fortement et avec hargne par les manifestants.

R M/BéjaiaNews