9 août 2016

BejaiaNews

Toute l'actualité de Béjaia et de ses environs

Amizour : 10e édition du festival du théâtre amateur du 20 au 25 août

2 min read

La 10e édition en hommage au défunt artiste Riad Ouaret

La ville d’Amizour dans la wilaya de Béjaïa est connue pour être un carrefour de la culture, où se sont donné rendez-vous tous les arts.

Musique, théâtre, cinéma… ont leur place de choix. Durant une semaine, la ville sera orientée vers le théâtre en recevant des troupes de théâtre venant de Kabylie et d’autres régions du pays pour la dixième édition du festival du théâtre amateur qu’organise la ligue communale des activités culturelles de jeunes d’Amizour sous le haut patronage du wali de Béjaïa, de l’assemblée populaire de la wilaya et de l’assemblée populaire communale d’Amizour.

Ce festival du théâtre amateur aura lieu du 20 au 25 de ce mois d’août, au centre culturel Malek Bouguermouh d’Amizour, et sera dédié en hommage au défunt artiste Riad Ouaret. A la fin du festival, sera discerné le prix Malek Bouguermouh aux vainqueurs. Malek Bouguermouh, pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, est un homme qui a voué sa vie au théâtre mais qui malheureusement nous a quittés à la fleur de l’âge, soit le10 novembre 2009, alors qu’il a encore beaucoup à donner au théâtre algérien. L’ex-directeur du théâtre régional de Béjaïa est originaire de la commune d’Ouzellaguen. Il se fit connaître grâce à la pièce qu’il a produite Ya rdjal yalahlalef. Ce dramaturge de renom a été formé dans une école prestigieuse d’arts dramatiques de Moscou. De père instituteur, il a grandi dans une famille d’artistes puisque son frère Abderrahmane s’est consacré lui à l’écriture et au cinéma en tournant le premier film amazigh dès 1993, adaptant à l’écran le roman de son ami Mouloud Maméri, La colline oubliée.

L.Beddar / DDK

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.