Accueil / Actualités / Aokas : le Pr Boutemeur annonce la création d’une fondation pour la promotion des sciences en Kabylie
zidan

Aokas : le Pr Boutemeur annonce la création d’une fondation pour la promotion des sciences en Kabylie

Pour améliorer efficacement le traitement des cancers en Algérie,Le Pr Boutemeur annonce la création prochaine d’une fondation pour la promotion des sciences en Kabylie.

Le Pr Madjid Boutemeur, nominé pour le prix Nobel de physique en 2016, a annoncé, lors de sa conférence-débat organisée en fin de journée d’hier à Aokas, à l’invitation du Café littéraire de la localité, la création prochaine, en Kabylie, d’une fondation pour la promotion des sciences.Cette fondation, a t-il dit, aura pour mission de prendre en charge efficacement les malades atteints du cancer et, aussi, formera les étudiants en médecine, spécialité oncologie, dans la région.

Pour ceux qui ne connaissent pas notre hôte du jour, le Pr Madjid Boutemeur, celui qui fait le bonheur des laboratoires de recherche en physique en Europe, je vous informe que celui-ci est né en 1962 à Ait Melikech relevant de la wilaya de Béjaia.En 1980, il a décroché son BAC au lycée de Bouira avec une moyenne de 17/20 et un 20/20 en mathématiques. Puis, il a poursuivi ses études à l’université de Tizi Ouzou d’où il a décroché brillamment son DES en physique.Ayant bénéficié d’une bourse, il a entamé une thèse à l’université de Grenoble, en collaboration avec le centre de recherche nucléaire (CERN), où il a faillit être nominé pour le prix Nobel de physique en 1987 déjà. Actuellement, il est professeur des universités, première classe en France, le plus haut grade académique, nommé par le président de la république française Jacques Chirac.En parallèle, il exerce comme conseiller scientifique du gouvernement de Bavière en Allemagne en tant que spécialiste des questions d’énergie.

Notre spécialiste a, à son actif, plus de 650 publications scientifiques de classe A.En 2016, notre Pr Boutemeur a atteint une reconnaissance mondiale, puisqu’il a été retenu pour concourir pour le prix Nobel de physique.Il travaille, à présent, sur la physique nucléaire et la physique des particules et, plus particulièrement, sur l’Hadronthérapie, une technologie nouvelle pour le traitement des cancers. Une technique nouvelle palliative à la radiothérapie qui est moins invasive et qui cause moins d’irradiation pour les tissus sains.

Pour le moment, il n’existe que deux centres utilisant cette nouvelle technologie, un est en Allemagne et l’autre se trouve au Japon.D’autres centres sont prévus en Europe et notre conférencier, qui est une sommité mondiale dans le domaine, a prévu un centre en Algérie, qui sera construit en kabylie. Ce qui est une excellente nouvelle pour les cancéreux et pour tous les scientifiques de la région et de tout le pays.

 Zidani Azzedine