Accueil / Actualités / Aokas : Marche de tous les espoirs
che

Aokas : Marche de tous les espoirs

A midi, des foules impressionnantes commencent à affluer la place de Katia Bengana, point de départ de la marche prévue à 13 heures, avec l’ éclipse  des services de sécurité, remarquée curieusement par Lyes TOUATI ,chargé de la sécurité de la marche qui  nous rassure que le collectif de la société civile d’Aokas , regroupant les partis politiques, les associations et les comités de villages et quartiers ,a élaboré des stratégies adaptables à tous les scenarios , pour l’instant tout marche comme nous l’avons souhaité. Des écrivains, des poètes et des militants politiques  arrivent de quatre coins de la wilaya et meme d’Alger . A 12 h 30 Djamal ZENATI figure proie du mouvement culturel berbère fait son apparition suivi par le militant intarissable Mohand Sadek AKKOUR , l’écrivain et journaliste arbophone Hmida Laayachi et Amira BOUARAOUI du Mouvement BARAKAT. Plusieurs députés et  ex parlementaires ont pris part à la marche, accueillis avec consolation par les manifestants. « Tamurt Tuhwaj arrawis »    lancé t’il un  manifestant.

A 13 heures la marche prend le départ, au premier carré des banderoles Chéguevara brandis par les marcheurs avec des livres à la main, offerts par l’édition Ifriwen en guise de solidarité avec le café littéraire d’Aokas, interdit à neuf reprises de tenir des conférences au centre culturel Slimane RAHMANI. Arrivée de la procession humaine au centre culturel Slimane RAHMANI, après avoir sillonnée les ruelles de la ville d’Aokas, et constatant l’exigüité de la salle devant un nombre impressionnant de participants, estimé à 3000 personnes , les animateurs du collectif d’Aokas  décident d’animer la conférence à l’esplanade du centre culturel . En saluant la forte mobilisation populaire, ils cèdent la parole  au chroniqueur d’El Waten AMARI Chawki qui s’est étalé sur les interdictions ayant frappé les activités littéraires depuis  des mois soldées par des émeutes  éclatées Samedi dernier, faisant plusieurs blessés.

Hayet At LHadj/BéjaiaNews