Accueil / Régions / APC d’Akbou : Les bureaux du maire et de son exécutif fermés par des citoyens

APC d’Akbou : Les bureaux du maire et de son exécutif fermés par des citoyens

Le feuilleton de la crise qui secoue l’APC d’Akbou, depuis maintenant quatre ans, ne veut pas se terminer. Hier encore, des citoyens de cette municipalité ont procédé à la fermeture du bureau du maire et de ceux des membres de son exécutif pour réclamer «la dissolution de l’APC d’Akbou» et «l’ouverture d’une enquête sur la gestion des affaires de la commune». Toutes les tentatives du maire d’Akbou, qui a perdu sa majorité au sein de l’assemblée populaire, pour tenir des sessions de travail et délibérer sur les projets et les affaires de cette deuxième plus grande municipalité de la wilaya de Béjaïa n’ont pas abouti. L’opposition majoritaire réclame mordicus le départ du P/APC, qu’elle accuse d’être derrière le blocage qui mine la commune d’Akbou et qui a pris en otage le développement local.

Exaspérés devant cette situation inextricable, les citoyens d’Akbou réclament le départ de l’ensemble des 23 élus municipaux formant cette APC. «Nous demandons que l’APC soit dissoute et qu’une enquête soit diligentée par les autorités compétentes pour mettre toute la lumière sur la gestion des affaires courantes de notre commune et tirer au clair les causes de ce blocage. Que les responsables de cette crise soient jugés !», lâchera l’un des protestataires. Soulignons que ce sont 600 milliards de centimes qui dorment dans les comptes de l’APC d’Akbou et que 944 projets n’ont pas été lancés à cause de ce blocage !

Boualem S / DDK