24 octobre 2016

BejaiaNews

Toute l'actualité de Béjaia et de ses environs

APC D’El-Kseur : Débrayage du personnel pour 10 jours, C’est la grève !

3 min read

Le personnel administratif de l’APC d’El-Kseur qui, rappelons-le, connaît une instabilité permanente durant ce mandat, est entré en grève de 10 jours, à l’appel de sa section syndicale.

La situation dure depuis le lendemain de la fin des deux jours de grève nationale déclenchée par l’intersyndicale, le 19 octobre en cours. «Vu la situation générale de notre commune qui se dégrade de jour en jour, et dans le souci de préserver les droits des travailleurs, ainsi que dans l’intérêt de la collectivité et des citoyens, nous vous demandons de procéder aux changements suivants», tel est le préambule de la plateforme de revendications transmise à l’édile de la municipalité d’El-Kseur par la section syndicale de la commune affiliée au SNAPAP et qui comprend une vingtaine de points. En effet, dans la plateforme de revendications dont nous détenons une copie, la section syndicale exige du P/APC en l’occurrence M. Aberkane Mustapha, d’obédience FFS de prendre des mesures draconiennes à même de satisfaire le personnel et d’assurer le bon fonctionnement de cette institution publique. Parmi les revendications contenues dans la plateforme, on citera celle relative aux ponctions sur salaire opérées suite aux journées de grève observées au mois d’août écoulé. «Nous dénonçons l’esprit de vengeance et de représailles à l’encontre des travailleurs par la ponction sur salaire des journées des 8, 9 et 10 août 2016 sur la paie du mois d’octobre alors que normalement s’il y a lieu, elle devait s’effectuer sur celle de septembre, en plus, il s’agit d’une grève cyclique décrétée à l’échelle nationale, alors qu’aucune commune n’a effectué de ponction», lit-on dans la plateforme où il est demandé au maire de «de changer votre approche et vision en ce qui concerne votre relation avec le personnel, d’autant plus que le travailleur de la commune perçoit un salaire de misère pour un travail ingrat». À travers cette action, le personnel administratif semble faire une pression sur les élus, particulièrement le maire, pour qu’ils prennent l’initiative d’instaurer une bonne ambiance de travail et un climat de confiance à même de garantir le bon fonctionnement de cette institution dont le citoyen a grandement besoin.

Bouras Rabah / DDK

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.