Accueil / Actualités / Béjaia : Exclusion de Boudjelil de la nouvelle assemblée de wilaya
boudjelil

Béjaia : Exclusion de Boudjelil de la nouvelle assemblée de wilaya

Avec l’installation de la nouvelle APW de Béjaïa, version 2017-2022, l’espoir de la population de Boudjelil d’être réhabilitée dans son droit est bafoué. Désormais, l’organisation de l’élection partielle dans cette commune, tant attendue par ses habitants, suite aux incidents survenus le 23 novembre dernier et l’empêchement de l’élection , est renvoyée aux calendes grecques.

Les habitants de Boudjelil ne comptent pas se taire, les comités des villages intensifient les rencontres de concertation en vue de se doter d’un cadre d’action afin de faire pression à travers des actions de rue, qui seront décidées lors d’une assemblée prévue pour ce Weekend. « L’administration s’est précipitée à valider les résultats en procédant, ce lundi, à l’installation officielle de la nouvelle APW, confirmant ainsi l’exclusion de 9 500 électeurs dans leur droit de choisir leurs représentants », lancent-ils, certains habitants, surpris d’évoquer cette question dans un café au centre ville. Les deux têtes de listes, natifs de Boudjelil, ayant placé leur espoir dans cette localité, pour siéger à l’APW ont fait des sorties sur le terrain la semaine passée. Pour H.Kerrouche du RND, « l’annulation du scrutin à Boudjelil, vise son électorat qui n’est pas moins de 1 700 voix ». Même son de cloche du côté du PST et son tête de liste Kamel Aissat qui a tenu un meeting le weekend dernier en affirmant que « le PST est doté d’un comité de soutien très actif à Boudjelil qui a placé l’objectif de 2 000 voix dans cette localité». “l’assemblée demandera une élection partielle dans la commune de Boudjelil où de graves incidents ont empêché le scrutin” a déclaré Mr Mhenni Haddadou du FFS, fraîchement intronisé à l’APW avec la bénédiction de ses frères ennemis (37 voix sur 43) , dans son discours d’investiture, sans pour autant préciser si l’élection APW sera concernée.

Un dossier qui risque fort d’enclencher une dynamique populaire dans cette localité et mettre l’administration dans une situation complexe.

R.M/BéjaiaNews