Accueil / Actualités / Béjaia : Grève générale pour avorter l’échéance du 12/12

Béjaia : Grève générale pour avorter l’échéance du 12/12

Dans le cadre du 41ème acte des étudiants, raliés par les enseignants et travailleurs de l’université, ainsi que des syndicats de différentes corporations, les manifestants se sont drainés par milliers, signe d’une constance dans la mobilisation.

Des chants et slogans hostiles aux régimes se sont faits entendre, réitérant de la sorte leur engagement pour dégager le système et mettre en échec son agenda matérialisé dans les élections du 12/12.

Fait nouveau, ce dernier acte s’est exprimé en terme qualitatif. Première manifestation matérialisant la dynamique d’auto-organisation qui s’est enclenchée à l’université, avec des carrés et banderoles représentant les différents comités qui viennent de voir le jour à l’université. Ce bond nouveau est à suivre et à consolider car il porte la promesse d’une structuration efficiente de l’université et donne un exemple à suivre à la société en général.

La grève générale du 8 au 11 a été dans l’air durant toute la manifestation. Cette option qui s’est déjà produite le 10 mars dernier et qui a permis de pousser à la porte Bouteflika, se présente désormais comme l’unique moyen de faire avorter la prochaine élection avec laquelle le pouvoir tente de se régénérer.

Adlene Belhmer/BéjaiaNews