Accueil / Actualités / Bejaia :Ighil Hmmama au rendez vous de ses printemps
FB_IMG_15244255706231440

Bejaia :Ighil Hmmama au rendez vous de ses printemps

Pour la célébration du double anniversaire du Printemps berbère 1980 et du printemps noir 2001, l’association sociale et culturelle ighil H’mama SEDDOUK a organisé plusieurs activités culturelles du 18/04/2018 au 21/04/2018, dans un esprit commémoratif mais aussi revendicatif et combatif.

L’ouverture des activités s’est faite le Mercredi 18/04/2018 a 9h 00 du matin au niveau du siège de l’association par une exposition et vente de Bijoux et Robes kabyles, des livres, costumes traditionnels, poterie, vannerie, arts culinaires. Une exposition qui s’est étalée sur 4 jours consécutifs.Dans la soirée du 18/04/2018 une minute de silence a été observée à la mémoire de tous les martyrs du combat identitaire en Algérie, notamment les jeunes assassinés lors du printemps noir en 2001 et des bougies allumées.

Pour la journée du 20 avril les membres de l’association ont Procédé au dépôt d’une autre gerbe de fleurs au niveau du rond –point baptisé *imazighen*, Celle-ci fut suivie d’un Match de football mettant aux prises les vétérans de RCS Seddouk et ceux de l’équipe du Mob Bejaia dans un entourage festif où ont pris part dans les tribunes de nombreux spectateurs composés de jeunes et de moins jeunes, ainsi que de nombreux vétérans toujours adeptes du sport et au football .

Les jeunes d’ighil h’mama, armés de leur volonté et motivés par leur soif d’activités, ont parfaitement réussi cette journée du 20 avril 2018
Devoir de mémoire oblige, et afin que nul n’oublie les sacrifices des victimes de la démocratie, Samedi le 21/04/2018 La foule rassemblée tôt le matin, devant le siège de la mairie, a pris le chemin du cimetière des martyrs pour se recueillir.Après la minute de silence en la mémoire des martyrs une pensée a été faite à la mémoire de toutes les victimes, une gerbe de fleurs a été déposée sur les tombes des martyrs du Printemps noir.

La question du combat identitaire et patrimonial se sont soulevés au cours d’une conférence-débat animée par le grand chanteur kabyle, engagé BOUDJEMAA AGRAW à la maison de jeunes *Madjid Berkani*Le chanteur est revenu, durant plus de deux heures, sur le long combat identitaire et la reconnaissance de Tamazight, devant une assistance fort attentive, en livrant un témoignage sur les diverses étapes qui ont marqué ce long combat depuis l’indépendance à ce jour et La présence de la langue amazighe dans les médias et les institutions, et son développement dans ces secteurs.Son intervention a été clôturée par l’ouverture d’un débat et la remise d’un diplôme honorifique, par l’association organisatrice.

Pour finir le programme dans une ambiance conviviale, dans la continuité du grand hommage et des festivités, entreprises par les organisateurs de cet événement les présents ont eu droit à une représentation théâtrale de la troupe «TAFRARA» De Tifra une troupe composée de jeunes talents.

Massilva Berbere/BejaiaNews