Accueil / Actualités / Béjaia: La dèmocratie participative est l’objet d’un colloque
FB_IMG_15245151425690721

Béjaia: La dèmocratie participative est l’objet d’un colloque

En collaboration avec la wilaya de Bejaia, l’Apw et l’APC, l’université de Béjaïa a organisé un colloque national qui a pour le thème“ la démocratie participative, un nouveau mode de gouvernance” qui se déroule aujourd’hui, le 23 avril au Campus universitaire d’Aboudaou.

Il est question de clarifier et de mettre en lumière les modes de participation de la société civile dans la gestion des affaires des collectivités locales. Dans ce colloque, l’université contribue à installer un débat pour les parties concernées afin de faire participer les citoyens dans le processus de prise de décision et d’ouvrir des espaces de communication, d’échange pour mener à bien cette rencontre où chacun ne doit pas perdre de vue l’intérêt général de la population.

Le P APW, Mr Haddadou, juge que c’est un acte louable pour ce centre de savoir et de formation d’agir de la sorte , être à l’origine d’une profonde transformation sociale est considéré un mouvement civilisationnel qui conduit à la promotion de la société et qui ne pourra que donner le meilleur résultat malgré la lenteur dans sa réalisation. Ainsi, il invite l’élite à prendre ses responsabilités et s’engager dans les luttes quotidiennes des citoyens pour la bonne organisation de la société et c’est l’un des objectifs de ce colloque selon lui.

Dans son allocution, il porte à la connaissance des citoyens que le code actuel des collectivités territoriales n’attribue aucune prérogative aux élus dans plusieurs domaines importants tel que : l’aménagement du territoire, le développement économique, la gestion du foncier et la fiscalité locale et malgré tout, l’espoir est gardé pour que le développement local soit l’expression ainsi que le produit qui sera concrétisé par des populations avec la concertation et l’entente des deux parties actives à savoir la société civile et ses élus d’où il souhaite que des prérogatives soient accordées à ces derniers . Le P APW estime impératif d’abroger les codes actuels pour mettre en place d’autres plus pratiques, tout en faisant participer tous les acteurs concernés dans leur formation et création

La société civile et son implication dans le développement local relève de l’un des soucis de L’APW en citant les quelques enjeux qui puissent maintenir cette solide relation-projet, visant la mise en pratique de la démocratie participative, A titre d’exemple la promotion du projet associatif qui vise à soutenir les projets porteurs de solutions durables, la conception des concours du village le plus propre dont le citoyen sera un membre du jury, l’implication de la jeunesse dans le choix des projets à travers le budget citoyen.

Wahiba Arbouche Messaci/BejaiaNews