21 juin 2020

BejaiaNews

Toute l'actualité de Béjaia et de ses environs

Béjaia: Le PAD appelle à des rassemblements et marches

4 min read

Le Pacte de l’Alternative Démocratique de Bejaia vient de rendre public une déclaration ayant sanctionné la réunion tenue le 20 juin, en appelant à des marches pacifiques les Mercredi 24 Juin et 01 Juillet 2020 à 09 h 00., pour dénoncer la vague de répression inédite et inacceptable qui s’est abattue vendredi dernier à Béjaia contre des manifestants pacifiques.

PACTE DE L’ALTERNATIVE DÉMOCRATIQUE DE BGAYET.

DÉCLARATION – APPEL

La situation qui prévaut dans notre wilaya à l’instar d’autres Wilaya, est d’une extrême gravité, elle cède la place à l’indignation.
Une répression inédite et inacceptable contre des manifestants pacifiques, qui ont exercé leur droit de manifester, matérialisé́ par une marche, ce vendredi 19 juin 2020, tout comme le 12 juin passé.

À Bgayet, plus d’une quinzaine de manifestant comparaîtront devant le procureur de la république ce 21 juin 2020, pour le simple fait d’être sorti dans la rue pour exiger

Le départ du système,
La primauté́ du politique sur le militaire,
La libération des détenus d’opinion et politique.

Cette offensive de rétrécir et de réprimer toutes formes d’expressions démocratiques, obéit à une orientation qui s’inscrit dans le cadre de la remise en cause des droits et libertés arrachés haut la main lors des luttes antérieures.

Après avoir fait adopter toutes ces lois scélérates, par un parlement illégitime et indigne, ces lois qui affaiblissent davantage le pouvoir d’achat de la majorité́ du peuple Algérien, le pouvoir occulte représenté́ par le chef de l’Etat, a compris qu’il lui faut détruire toutes velléités de résistance, capable de dénoncer et de lutter contre cette politique anti sociale au profit d’une minorité́ oligarque.

Toutes les augmentations induites par la loi de finances 2020 et sa loi complémentaire, nous renseignent de la soumission du pouvoir politique aux injonctions de la finance internationale.
La remise en cause de l’accès des citoyens au service public caractérisé́ par l’augmentation des factures de l’électricité́ et de l’eau. La réduction des budgets de fonctionnement de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieure et de la santé publique est une attaque caractérisée contre les fondements sociaux de la république.
Au pouvoir d’achat laminé par toute ces taxes, s’ajoute une mouture de projet de constitution présentée dans un contexte de confinement sanitaire et surtout de confinement politique imposé.

Devant cette situation de répressions à tous les niveaux, le PAD de BGAYET réuni en ce 20 juin 2020, au siège du CDDH, dénonce avec la plus grande rigueur cette répression qui s’abat contre des manifestants pacifiques et appelle les citoyennes et les citoyens à des

RASSEMBLEMENTS PACIFIQUES,
à la place de la liberté́ d’expression Saïd Mekbel, suivis de

MARCHES PACIFIQUES,
vers le palais de justice et des SIT-IN sur le même lieu, les MERCREDI 24 JUIN et MERCREDI 01 JUILLET 2020 à 09h00.

Pour exprimer notre solidarité́ active et notre soutien indéfectible aux détenus de la révolution,
Pour exiger leur libération immédiate et inconditionnelle,
Pour l’arrêt de toute forme de répression et contre la justice aux ordres,
Pour le départ du système,
Pour un processus constituant souverain.

MA NESUSEM AD Aɣ-MHUN !

Vive l’Algérie libre, démocratique et sociale.

Veiller au respect des mesures sanitaires est plus que nécessaire.

Bgayet, le 20 juin 2020.
Le PAD de BGAYET.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.