Accueil / Actualités / Béjaia : Les 43 travailleurs licenciés de Cevital appellent à un rassemblement demain

Béjaia : Les 43 travailleurs licenciés de Cevital appellent à un rassemblement demain

N’ayant  pas encore constaté une évolution dans l’affaire de leur réintégration ,le collectif des travailleurs licenciés de CEVITAL ont jugé opportun de tirer la sonnette d ‘alarme en appelant les travailleurs de différents secteurs d’activités et la société civile à les rejoindre massivement au rassemblement prévu le Mercredi à 10 h devant le siège de la wilaya de Bejaia pour réaffirmer leur revendication de réintégration inconditionnelle .

Le collectif dans sa déclaration rendue public en deux langues ,souligne que plus d’une semaine depuis l’entame de son rassemblement  de protestation  illimité , observé devant le complexe agro-alimentaire CEVITAL ,situé au port de Bejaia pour réclamer la réintégration des travailleurs licenciés dans leurs postes d’emplois comme promise par Issad Rebreb en 2013 Mais aucune avancée allant vers le dénouement de la situation alarmante de 43 pères de familles n ‘a été enregistrée. En ajoutant que l’administration de Cevital poursuit sa fuite en avant en bradant a chaque fois l’argument consistant à dire que les 43 travailleurs ne sont plus liés avec CEVITAL.

Cependant Le collectif affirme que c’est en 2013 que  le patron soucieux de l’emploi et de ses concitoyens justifie le licenciement en nous faisant croire que le sous-traitant (Prosmi) chez qui on allait partir, travaillera toujours pour CEVITAL et assurera toujours nos emplois. Ce qu’il omet volontairement de dire, c’est qu’on était avant tout, et depuis longtemps les ouvriers de CEVITAL et qu’il nous a obligé sous peine de licenciement à quitter nos postes d’emplois initiaux pour travailler chez le sous-traitant qu’il a engagé avec la promesse de nous reprendre à CEVITAL dans le cas ou le sous-traitant PROSMI se retirait.

Le protocole de 2013 est de fait reconduit et l’ancien employeur est tenu de respecter ses engagements conclue le collectif son communiqué.

R M /BéjaiaNews