Accueil / Actualités / BÉJAÏA, les Bougiotes se solidarisent avec Ryma, la Joggeuse agressée

BÉJAÏA, les Bougiotes se solidarisent avec Ryma, la Joggeuse agressée

Pour  marquer son refus de l’obscurantisme et pour rejeter le fascisme, pour dénoncer l’intégrisme, le collectif de femmes de Bejaia décide de faire face à l’injustice  exercée sur la joggeuse Ryma, en organisant un footing de solidarité le mercredi, 13 juin à la même heure de l’agression.

Car elle faisait son FOOTING,  RYMA est cette jeune fille qui pleurait dans la vidéo qui a sillonné la toile pendant ce mois sacré, pour s’indigner en sanglotant, dénonçant cet acte sauvage , tout en demandant si faire le footing avant le four est un acte illicite et prohibé ? et se pose la question ainsi que tous les citoyens si le rôle de la Sécurité c’est assurer l’insécurité et semer la terreur dans les cœurs des citoyens ?

« Dites-moi, je veux juste savoir si c’est haram de faire du sport une heure avant le maghreb ou pas? Le gars qui m’a agressé m’a signifié que ma place était à la cuisine » se plaint-elle. 

La plainte de cette jeune fille n’est nullement déposée car son agression est considérée un droit pour les agresseur dans un pays de l’injustice et de la discrimination !  où l’intégrisme et l’obscurantisme sont encouragés puisque l’agression est permise, dorénavant, l’agresseur n’est plus apostrophé et a gain de cause dans ce qu’il entreprend.

Ces femmes qui prennent la décision de courir les rues de Béjaïa en réponse à la sauvagerie de cet agresseur, à l’indifférence  et le manque d’assistance de la Sécurité et à tous ceux ou celles qui tentera un jour où l’autre exercer sa tyrannie pour étouffer la  femme, son épanouissement, son émancipation et surtout sa liberté d’exister et de mener sa vie tel qu’elle le conçoit.

Les Bougiotes tiennent  , de par ce footing de solidarité,  à contester contre tous ces imams et toutes ces  écoles qui prêchent la haine, la violence et appellent  aux tueries, aux massacres et ainsi, dénoncent toutes ces institutions qui, au lieu d’éduquer et de former, d’orienter sur le bonne voie,  encouragent plutôt l’intégrisme, le sens de criminalité et le sentiment de haine.

Soyons nombreuses et nombreux au Footing, de la placette de la Liberté d’Expression, Saïd-Mekbel à la brise de mer ! Soyons nombreux à dire  non à l’hypocrisie religieuse et à la mentalité rétrograde qui s’empare de notre société engendrant des bandes de voyous et de charlatans qui nous agressent  et nous menacent quotidiennement.

Wahiba Arbouche Messaci /BéjaiaNews