Accueil / Actualités / Béjaia : Les femmes tirent la sonnette d’alarme sur les violences subies
ffffffffff

Béjaia : Les femmes tirent la sonnette d’alarme sur les violences subies

La journée internationale contre les violences faites aux femmes a été au rendez-vous, observée dans l’après-midi de ce samedi 25 novembre, à la place de la Liberté d’expression, Said-Mekbel.

Les organisatrices, regroupées dans le Comité des Femmes de Bejaia, Wissam Zizi, Wahiba Agsous et toutes ces femmes qui se plient et se consacrent à cette action, afin de mettre en lumière les injustices subies et l’éternelle mineure que demeure la femme. Ces femmes qui ne peuvent fermer les yeux sur cette commémorative journée sans marquer l’événement par, ne serait-ce que placer un mot de sensibilisation sur les droits de la femme ou coller quelques images illustratives, en témoignage de l’état déplorable et pitoyable de cette fragile et vulnérable créature.

Nombreux, en comparant à l’année précédente, étaient celles et ceux qui ont honoré l’assemblée entre femmes et hommes de tous domaines confondus des hommes politiques de multiples partis en l’occurrence le PST, députés, médecins, ingénieurs, enseignants et plein d’autres grades intellectuels et professionnels, que le collectif des femmes tient à remercier vivement pour leur présence, de par ce geste, l’homme d’aujourd’hui, s’avère plus conscient de la place de la femme dans son quotidien ce qui révèle chez lui plus ou moins une certaine tolérance vis à vis des revendications assignées par celle-ci.

A noter que cette action ayant rassemblé des dizaines de personnes se veut une occasion pour lancer le débat sur la création d’une association de femmes à Béjaia.

Wahiba Arbouche Messaci/BéjaiaNews