Accueil / Actualités / Béjaïa : Malgré son interdiction, le CDDH maintient son forum

Béjaïa : Malgré son interdiction, le CDDH maintient son forum

Le forum sur les droits humains, prévu initialement pour ce samedi 09 décembre à la maison de culture Taoues Amrouche, a été délocalisé vers le siege du CDDH, sis à la résidence Aouchiche, suite à l’avis défavorable signifié par le wali pour son organisation.

Le Forum, qui en est à sa sixième édition, n’a pas drainé une importante foule, à la hauteur de ce 69ème anniversaire de la proclamation de la déclaration universelle des droits de l’homme, malgré la participation de figures très connues dans le mouvement des droits de l’homme en Algérie. Ouvrant la série de communications prévues dans ce forum, le président de la LADDH, Maître Hocine Zehouane s’est étalé sur l’interdiction ayant frappé l’activité en s’interrogeant sur l’affichage de la lettre de proclamation de la charte universelle des droits de l’homme dans tous les commissariats de police, alors que de l’autre côté, on interdit une activité portant sur les Droits Humains. le succédant, Mokhtar Benissad, président de l’autre aile des droits de l’homme en Algérie (LADH) a salué pour sa part, l’organisation de cette activité au fief de résistance et de lutte, en affirmant que cette énième interdiction renforce davantage la détermination des militants et les booste à vulgariser la culture des droits de l’homme en Algérie. Ali Tigrejt de la section Amnesty international d’Alger, quant à lui, a annoncé le lancement d’une campagne « Osons les droits de l’homme », visant à sensibiliser la société sur la menace pesant sur les droits humains en Algérie, à partir du 10 décembre, coïncidant avec la date de la proclamation de la charte universelle des droits de l’homme (10 décembre 1948).

A noter que ce forum a enregistré la défection de son excellence l’ambassadeur de l’union européenne, programmé pour présenter une communication sur les droits humains en Afrique du nord.

R M/BéjaiaNews