Accueil / Actualités / Béjaia : Plusieurs villages enclavés suite à la forte chute de quantités de neige

Béjaia : Plusieurs villages enclavés suite à la forte chute de quantités de neige

Malgré le bulletin météorologique spéciale de prévention; tous les chemins de wilaya et communaux relevant des communes rurales dépassant les 500 mètres d’altitude, demeurent inaccessibles aux automobilistes, « Des engins facturés sans assurer aucune intervention ,il fallait attendre parfois jusqu’à midi pour s’apercevoir que certains engins réquisitionnés pour la circonstance commencent à libérer les routes et les chemins pour désenclaver les populations, prises en otage par la chute de fortes quantités de neige. » accuse un citoyen. « Si tu as un malade, il faut le transporter à l’aide des citoyens, sinon il risque de mourir …  Même au niveau des centres de soins, le personnel est très réduit, alors que c’est dans ces circonstances qu’il faut renforcer le personnel » exprime sa rage un autre citoyen dans une localité rurale.

En absence du gaz de ville, aucune précaution n’a été prise par les autorités pour parier à la carence du gaz butane au niveau des localités rurales, souffrant le martyr en période hivernale, des chaines interminables se forment au niveau de dépôts pour s’offrir une bouteille de gaz de butane et parfois il faut passer même la nuit, exposé au froid glacial. Certains citoyens soupçonnent le détournement de quotas destinés à leurs communes au profit des familles des autorités et leurs clientèles. «Parfois on passe la nuit rien que pour s’approvisionner en une seule bouteille de gaz butane, alors que nos responsables bénéficient de leurs quotas par téléphone » s’indigne un citoyen.

Tous les établissements scolaires ont été désertés par les élèves et son personnel, même certaines APC ont libéré leurs employés « La majorité de notre personnel habite dans des zones éloignées et en absence de transport, nos employés se trouvent dans l’incapacité de rejoindre leur poste de travail » Justifie un responsable l’absence du personnel assurant les services aux citoyens en ces jours enneigés.au niveau d’une APC rurale.

Les transporteurs pour leur part sont pénalisés nous déclare un de leur représentant « Les engins tardent à intervenir pour débloquer les routes et les chemins, je commence ma première rotation à 6 heures du matin, et à ce moment toutes les routes sont bloquées, parfois laissées toute la journée sans les libérer » Les propriétaires de magasins d’ alimentation générale souffrent du blocage de routes »Nous ne pouvons pas sortir de nos garages pour aller s’alimenter, à cause de la fermeture de routes, ….nos étalages sont vides et les consommateurs ne trouvent rien pour s’approvisionner » Se plaigne un commerçant.

Raouf M / BéjaiaNews