5 décembre 2016

BejaiaNews

Toute l'actualité de Béjaia et de ses environs

Béjaia : Près de 20 hectares de terrains non exploités récupérés

3 min read

Des investisseurs «indélicats» dépossédés !

Près de 20 hectares du foncier attribués à des investisseurs locaux dans le cadre de la création de zones d’activités et d’industrielles dans la wilaya de Béjaïa ont été récupérés par les autorités locales, a indiqué, avant-hier, le wali de Béjaïa, lors d’une rencontre avec les investisseurs de la zone d’activité de Béjaïa, au niveau de l’auditorium d’Aboudaou. «Ces terrains ont été récupérés auprès d’investisseurs qui accusent un retard flagrant dans le lancement de leurs projets», a-t-il expliqué. Après avoir mis en demeure, en vain, les opérateurs économiques bénéficiaires de ces poches de terrains, en vue de lancer leurs entreprises, l’agence foncière de Béjaïa est passée à l’action. Un total de 10 hectares a été récupéré au niveau de la zone d’activité de Taharacht d’Akbou, alors que huit hectares ont été repris de la zone d’activité d’El Kseur, selon le wali de Béjaïa. «Nous avons reçu des instructions fermes concernant le foncier destiné à l’investissement industriel. Les terrains non exploités seront récupérés conformément aux clauses d’attribution contenues dans le cahier des charges. Si l’investisseur n’a pas respecté le délai du lancement de son projet, l’assiette foncière qui lui a été attribuée lui sera enlevée», a affirmé M. Ouled Salah Zitouni. Ce dernier a déclaré qu’une commission a été formée pour recenser le foncier non encore exploité par des attributaires. «La semaine dernière, cette commission s’est rendue au niveau de la zone d’activité de Toudja», a-t-on appris de source locale. Pour rappel, au mois d’avril dernier, le premier chef de l’exécutif de wilaya avait réuni, lors d’un conseil de wilaya, les responsables des secteurs de l’industrie, du tourisme, du transport, ainsi que l’agence foncière «afin de relancer l’investissement dans la région». Le wali de Béjaïa, mécontent de la situation de l’investissement dans la wilaya, avait instruit et ordonné fermement aux responsables des directions de l’industrie et de l’agence foncière de veiller à la bonne prise en charge du dossier de l’investissement, et plus particulièrement à une bonne gestion des zones d’activités et industrielles. Le wali Ouled Salah Zitouni avait déploré le fait que pas moins de 226 investisseurs n’ont pas encore entamé et lancé leurs projets. Décidé à relancer l’investissement dans la région, M. Zitouni avait, alors, menacé de recourir à la justice pour sanctionner «les investisseurs malveillants». Par ailleurs, le chef de l’exécutif s’est engagé à régler les problèmes soulevés par les industriels et a affirmé que les terrains récupérés seront «réattribués aux profits des investisseurs sérieux».

Boualem S / DDK

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.