Accueil / Actualités / Bejaia : Près de 200 hectares brulés en moins de 24 heures

Bejaia : Près de 200 hectares brulés en moins de 24 heures

Près de 200 hectares de végétations ont brulé à Bejaia ces dernières 24 heures, dont certains d’une extrême violence, toujours en ignition, ont atteint des zones d’habitation.

Huit feux au total ont été déplorés dont quatre dans la seule région de Melbou, à 30 km à l’Est de Bejaia, un autre à Barbacha, au sud de la wilaya, et le reste dans les communes d’Adekar (Taourirt Ighil), Beni-Ksila, au Nord-Ouest, et Amtik, à la périphérie de Bejaia, selon la conservation des forêts, indiquant qu’en milieu d’après midi deux incendies faisaient encore rage, à Ben-Ksila et surtout Amtik, où le feu à détruit de nombreux vergers arboricoles et menacé des maisons.

Plusieurs habitations des villages d’ibouchtanene, Belaiche et Laazib N’Chiekh ont été léchés par le feu, qui par endroit y est arrivé jusque dans les courettes, poussant certains à fuir,  ont précisé à l’APS, certains témoins.

« C’est un incendie extrêmement puissant et rapide », a indiqué Rachid Oussada, un habitant de Belaiche, et retraité de l’enseignement de son état, qui en milieu d’après midi, s’affairait encore à débroussailler et à nettoyer les alentours de la maison familiale pour empêcher le feu de s’y rapprocher.

« J’ai perdu tous mes oliviers », a-t-il fait savoir, la gorge nouée.

Pour y faire face, la protection civile, a mobilisé l’essentiel de ses effectifs vers le site, renforcés de surcroît, avec les appuis des colonnes mobiles de Jijel et Bordj Bou Arreridj, venues prêter main forte, selon le capitaine Latreche, chargé de la communication.

Le cas vaut aussi pour l’administration des forêts qui a du engager tout son personnel rompu aux feux, a souligné le conservateur des forêts, Ali Mahmoudi.

Sud Horizons