Accueil / Actualités / Béjaia : Rassemblement pour dénoncer le verrouillage des espaces d’expression.
bbbb

Béjaia : Rassemblement pour dénoncer le verrouillage des espaces d’expression.

A l’appel, du collectif citoyen pour les libertés ,né suite à l’interdiction arbitraire frappant l’organisation de l’université d’automne prévue du 05 au 08 Octobre à Souk El Tenine , initiée par le LADDH,  des dizaines de citoyens ont marqué la présence au rassemblement devant le siège de la wilaya de Bejaia, ce Jeudi matin, pour condamner cette énième brutale interdiction, visant le verrouillage des espaces d’expression.

Ce rassemblement qui se veut, pour imposer le régime déclaratif et la suppression de celui des autorisations imposées par les autorités, a été couronné, comme prévu, par une université populaire tenue à la place de Liberté, Said Mekbel, à Bejaia, où une prise de parole a été improvisée. Le maitre Hocine ZEHOUANE, après avoir salué la mobilisation et la détermination de la société civile, a affirmé que sa présence à l’action de protestation est pour déclarer que la LADDH, qu’il préside, assume pleinement toute résistance sociale qui s’organise à Béjaia. Kamel AISSAT, du PST signataire de l’appel, de son coté, a insisté dans son intervention sur la nécessité de préserver les espaces de libertés pour l’organisation d’une résistance sociale et populaire, capable d’imposer un changement. Plusieurs représentants de la société civile (Partis politiques, syndicats et associations) ont également accablé l’administration dans leurs interventions en se convergeant sur l’urgence de se doter d’un cadre de résistance pour préserver les espaces de libertés.

Notons, qu’à l’exception de Khaled TAZAGHART et Braham BENADJI, les députés de Bejaia, ont brillé par leur absence.

Raouf M/BéjaiaNews