Accueil / Actualités / Bejaia rend hommage à Nabila DJAHNINE

Bejaia rend hommage à Nabila DJAHNINE

A l’occasion du 24ème anniversaire de la disparition de la militante féministe et des causes justes, Nabila DJAHNINE.

Des amis et camarades de la militante Nabila DJAHNINE appellent  à un rassemblement le samedi 16 février à 10h, à la tour, Génie Sider, Nabila DJAHNINE, de Béjaïa, pour rendre hommage à cette brave militante, lâchement assassinée, le 15 février 1995, à Tizi Ouzou, en inaugurant cette placette qui porte son nom par son portrait.

C’est le 15 février 1995, à la veille du 8 mars que notre chère camarade Nabila nous quitte…
Assassinée pour ses idées à un âge très jeune, Nabila fut une militante très active et très engagée, présidente de l’association « Tighri N’tmatuth », « cri de femme » de Tizi Ouzou, qu’elle avait fondé dans les années 90, elle était aussi à côté du combat pour les droits des femmes, une militante politique qui aspirait à un idéal qui nous est commun: une société sans classes.
Longtemps milité au sein du PST (parti socialiste des travailleurs), Nabila a brillé par ses interventions dans les collectifs estudiantins, où elle a contribué à la fondation du Syndicat national des étudiants algériens qui s’était constitué après la grande grève générale de 87, elle a aussi été impliquée dans les différentes mobilisations du MCB.

Après le meurtre de la jeune lycéenne Katia BENGANA, tuée le 28 octobre 1994 pour avoir refusé le diktat vestimentaire des intégristes, le lâche assassinat de notre camarade Nabila a eu un impact considérable parmi celles qui n’avaient pas déserté l’Algérie dangereuse des années 90.
Car elle était de celles qui ont continué à vivre, à circuler, à travailler, à militer refusant d’abandonner les espaces que les femmes avaient conquis dans une Algérie qui restait dominée par le conservatisme patriarcal.
Elle était de celles qui avaient continué à rêver à haute voix d’un avenir meilleur qui bannisse l’oppression des femmes mais qui abolisse aussi l’exploitation sociale et l’oppression politique

Ton combat chère Nabila, continuera jusqu’à émancipation de toute l’humanité, pour que le flambeau de notre militante révolutionnaire soit transmis aux générations futures.

T.H/ BéjaiaNews