Accueil / Actualités / Béjaia : Session spéciale du baccalauréat
RET

Béjaia : Session spéciale du baccalauréat

86 % d’absents au premier jour sur les 2 166 recensés.  

Dans les centres d’examen de baccalauréat, session exceptionnelle, programmée par le premier ministre pour les absents et les retardataires de la session annuelle du mois de juin, à l’insu de Madame la ministre de l’éducation, rencontrer un candidat dans les couloirs ou dans la cour n’est pas donné à tous , ni aux enseignants- surveillants non plus aux membres du secrétariat d’ailleurs, car la plus chargée des salles organisées pour l’examen, sur vingt on note au maximum la présence de 4 candidats et parfois même ,des salles vides , sans aucun, meublées seulement de trois surveillants pour l’accomplissement des formalités propres à chaque épreuve. Le taux de 86% d’absents, à Béjaïa seulement, est clairement ressenti, tapant à l’œil de chaque passant devant les centres d’examen.

Dépenser tout ce budget, dans un pays en pleine crise sévère, où, même, le terme  » Takachouf »(austérité) chapote dans le vocabulaire usuel de chaque Algérien qui vit la terreur de la pauvreté qui s’affiche de plus à en plus… Un pays qui, au lieu de penser à trouver des solutions aux problèmes financiers dont souffrent nos établissements scolaires, dépourvus de strict minimum d’outils de travail, de moyens basiques, élémentaires pour faciliter l »application de nouvelles méthodes exigées et afin de mener à terme le colossal programme insensé, imposé, on se permet, plutôt, d’organiser des examens, extraordinaires, aussi coûteux, pendant des mois réservés psychologiquement au repos physique et moral.

D’où vient ce budget ? D’où a été – t- il extrait ? Pourquoi n’arrive-t-on pas à entreprendre ce genre d’actes de sauvetage pour couvrir les dépenses servant l’intérêt de nos apprenants ? Quel est ce pays où le retardataire est pris en considération par les autorités, encouragé afin d’en faire une tradition? Nos élèves se contentent- ils d’une seule session par an, dorénavant ?

W.A.M/BéjaiaNews