18 mai 2020

BejaiaNews

Toute l'actualité de Béjaia et de ses environs

Béjaia: SQUATTE DU SQUARE DE TAASSAST.

3 min read

Je suis un habitant de Taassast (Ham el Rih) ex fort Clauzel, je suis immensément triste de voir ce quartier se dégrader de jour en jour.

En effet, le SQUARE est un jardin public accessible à partir de la rue MEZAIA, normalement ouvert à tout le monde est depuis quelques mois investi par un jeune en construisant un pseudo kiosque et faisant de ce square un repaire idéal où il peut se sentir en toute liberté de faire ce qui lui plaît et où personne n’ose venir lui dire qu’il est en infraction.

Ce jeune a privatisé un espace public (Espace vert protégé) pour son seul usage. Plus personne n’ose rentrer à l’intérieur du Square pour s’y promener ou se reposer surtout les enfants et les vieux qui jadis trouvaient leur plaisir de se relaxer sur les bancs, profitant de la verdure qui y régnait, et les enfants ont vu leur balançoire déplacée et jetée en bas du jardin dans un état plus que déplorable au vu et au su de tout le monde, ajoutant à cela l’abattage des arbres et travaux de retouches en démolissant une partie du mûr protecteur a l’entrée du square.

Le squatteur se livre à des parties de cartes et de dominos avec sa clique d’amis ne manquant pas d’utiliser ce jardin public pour faire des pique-niques, causant la dégradation de cet espace, ces parties durent à des heures très tardives de la nuit , n’en parlant pas du tapage nocturne que subissent les habitants. Ce pseudo citoyen a ainsi construit un local commercial à l’intérieur de ce square sans être dérangé ni par la police de l’urbanisme ni par les services de la commune , encouragé par le laxisme des services de contrôle, il a poussé l’audace d’un cran profitant de ce confinement en construisant cette fois-ci une extension de ce local réduisant de quelques mètres la surface de ce square.

Ce particulier s’est accaparé de cette espace public sensé être protégé et il ne compte pas s’arrêter là ! «Les services de contrôle doivent sévir contre ce cas. Si rien n’est fait pour le dissuader, il va s’approprier prochainement tout ce square» ,Le plus préoccupant dans cette cité est que ce particulier n’est pas l’exception, mais plutôt la «norme».

Outre le squatte de l’espace public, D’autres habitants de cette cité ont détourné les trottoirs pour s’offrir des locaux commerciaux pour exercer la vente de fruits et légumes sans que les services de l’urbanisme n’interviennent pour stopper le détournement de ces espaces publics.

Le manque de civisme et l’absence des services de contrôle de l’urbanisme favorisent désormais toutes les dérives. Nos cités sont ainsi devenues un exemple de l’incivisme et de l’avidité sans lois et certains n’hésitent devant rien pour squatter sans gène l’espace public.

Je tire une sonnette d’alarme pour le bien de la communauté Bougiotte, il faut que l’application de la loi puisse sévir pour arrêter ces requins.

À bon entendeur. Merci. Prelude Daz

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.