3 juillet 2020

BejaiaNews

Toute l'actualité de Béjaia et de ses environs

Bejaia, tout droit pour sacrifier ses détenus et céder son hirak !

1 min read

Depuis le 7 juin dernier, Bejaia vit avec un climat de guerre instauré par un impressionnant dispositif policier qui assiège chaque vendredi et mercredi la ville.

On assiste au même décor depuis la première tentative de reprendre avec le hirak en date du 7 juin dernier à Béjaia, soldée par l’arrestation de plusieurs activistes qui croupissent à la prison d’Oued Ghir, déploiement policier, interpellations et mise en détention avec des dossiers bien fabriqués et émeutes.

Aujourdhui , les policiers étaient plus nombreux que les personnes qui circulaient dans la ville. Chaque véhicule transportant plus de deux personnes est systématiquement arrêté pour subir minutieusement un contrôle et vérification d’identité.

Au quartier 1 000 logements, Ihaddadene, à l’instar d’autres quartiers, la police opère une véritable chasse à l’homme, en poursuivant des activistes jusqu’aux portes de leurs immeubles pour procéder à des arrestations.

Aheddad

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.