20 août 2020

BejaiaNews

Toute l'actualité de Béjaia et de ses environs

Cevital , symbole de la tyrannie

4 min read

Cevital est présenté par l’ordre libéral comme le succès story économique algérien. symbole de la réussite , de la création de l’emploi , voire une voie a suivre pour rendre le pays un pays émergent à l’image de la Corée du Sud. Elle est présenté comme une entreprise citoyenne et l’incarnation de la modernité du 21siecle .

Une image d’un groupe « combattants » de la liberté qui s’est opposé a la 3issaba. Certains souhaitent même que ce modèle se généralise dans le pays , pour nous sauver du sous développement. Un îlot de la liberté , du progrès et de l’épanouissement de l’individu, voire le nouvel Eldorado qui va sauver notre jeunesse de la Harga.

Au-delà du fait que l’essor de cette « performance » économique na rien avoir avec la main invisible du marché , au contraire elle s’est faite grâce a la main visible de la bureaucratie d’état et aux multiples avantages douteux du régime qui la booster en un laps de temps.

Cevital n’es en fait que le symbole , la phase achevée d’un capitalisme privé algérien prédateur , arrogant et anti-ouvrier. Le développement du conflit social au sein de l’entreprise Numilog (filiale de Cevital) est un cas d’école .

En effet , alors que les travailleurs de cette entreprise attendait l’application de la décision de justice sur l’ouverture des portes de l’entreprise et la reprise du travail . L’employeur qui a introduit une requête pour surseoir l’application de la dite décision de justice, l’employeur a envoyé hier via la voie postale la décision de licenciement a 196 travailleurs de Numilog.

Non seulement , c’est des licenciements abusifs , mais il se permet avec un arrogance inégalée de narguer le juge et la justice. Une pratique propre à la mafia italienne ouu aux barrons de drogues latinos. Mais rien nous étonne bien sûr d’un repris de justice allié du régime .

Par ces licenciements abusifs et ses pratiques qui bafouent les libertés syndicales, Cevital se dénude une autre et montre sa véritable nature Ttyrannique. Elle nous donne un avant goût , ce que ces parasites préparent au monde du travail et au peuple algérien.

Les êtres humains ont crée l’entreprise et le marché pour l’épanouissement de l’homme , mais Cevital et consorts veulent inverser les rôles , c’est à dire le peuple au service du marché et du patronat. Une marchandise et des jouets entre les mains d’enfants pourris et gâtés.

Le modèle qu’il nous veulent vendre a travers Cevital s’est avéré une duplicité , ni vos histoires de Citoyenneté et vos histoires de Régionalisme ne vont maquillé vos horreurs au quotidien. Votre modèle type de développement ne peut s’accommoder avec l’histoire sociale de notre pays , ni de notre idéal démocratique et sociale. Il ne peut s’accommoder avec notre Hirak populaire amorcé depuis février 2019.

C’est pour cela que toutes les forces sociales qui croient à la véritable démocratie et à l’égalité doivent résister avec force à ce modèle « sous développement » humain incarné par la tyrannie de Cevital. On doit résister collectivement à cette arrogance patronale qui s’attaque quotidiennement aà nos droits démocratiques et sociaux. Oui , il faut faire barrage au pouvoir de l’argent incontrôlable et qui na de compte à rendre sauf a son dieu : le fric.

Samir Larabi

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.