Accueil / Actualités / Chemini : Nadir Ouddak parle de l’Agora du livre

Chemini : Nadir Ouddak parle de l’Agora du livre

Nadir Ouddak chargé de la communication de l’Association Socio Culturelle Agraw, domiciliée au village Takhlidjt dans la commune de Chemini parle des préparatifs de la première édition de l’Agora du livre et de l’artisanat qui se déroulera à Chemini(16 et 17 Novembre 2018).

BejaiaNews: Comment  vous est venue, l ‘idée d ‘organiser l’Agora du livre à Chemini ?

Nadir Ouddak: c’ est pour  provoquer un événement culturel périodique pour valoriser le patrimoine culturel local. Nous avons fait le choix du livre qui est un vecteur de transmission du savoir par excellence. Il s’agit donc de promouvoir le livre lui même, d’encourager et d’inciter à la lecture chez l’enfance et la jeunesse notamment. Le livre offre aussi l’avantage de pousser l’horizon plus loin, en invitant les autres et leur faire découvrir le patrimoine matériel et immatériel local. Donc la thématique de la première édition est recentrée sur le livre pour asseoir une assise pour d’autres éditions plus riches et plus variées et surtout plus cohérentes avec la chose culturelle locale. Et nous songeons d’ores et déjà à dédier l’édition prochaine pour Ussran, qui est un savoir faire séculaire bien de chez nous.

BejaiaNews: Disposez vous de moyens nécessaires et conséquents pour réussir une aussi importante manifestation comme celle que vous apprêtez à organiser ?

Nadir Ouddak: L’association elle même  ne dispose ni de ressources financières ni de la logistique nécessaire  à l’organisation de ce genre d’événements. Dieu merci que l’événement de l’agora du livre avait reçu l’aval de la DJS et de l’APW de Bejaia qui nous ont accordé une dotation financière appréciable mais qui est loin d’être suffisante. Nous avons aussi les garanties de l’APC de Chemini pour nous assurer le transport et l’hébergement des invités et des participants. Certains opérateurs privés ont confirmé leur disponibilité pour nous accompagner. A l’image de la boite de communication ASTALAVISTA, dont l’apport est conséquent en matière de logistique. Nous devons courir encore mais nous sommes à présent très optimistes. Nous saluons au passage les partenaires qui ont accepté de nous accompagner.

BejaiaNews: Qu ‘en est il de vos préparatifs à une semaine de la tenue de votre agora ?

Nadir Ouddak: Nous sommes en train d’affûter les dernières retouches avec les exposants ainsi qu’avec les auteurs devant tenir des conférences, des rencontres et des séances de dédicaces avec le public, pour bien compartimenter le temps et l’espace. Il reste à  présent à  peaufiner l’affichage et les spots médias pour informer le public pour etre enfin prêt le jour et je vous Mercie pour l’intérêt que vous accordez à  l’événement.

Entretien  réalisé  par R M/BéjaiaNews