Accueil / Actualités / Contribution :Ali HADDAD en perte du pouvoir  
MAASSSI

Contribution :Ali HADDAD en perte du pouvoir  

Écarté ces derniers jours du cercle décisionnel, le patron des patrons siégeant comme étant président du FCE fait l’objet d’une vaste opération de mise en quarantaine  par des personnes qui ont été les principaux responsables de la situation désastreuse de l’économie algérienne.

C’est lors de la visite du premier ministre, Abdel Madjid TEBBOUNE, que l’opinion publique a compris que les jours d’Ali Haddad sont comptés. Cependant, selon nos sources, Haddad a été humilié par le protocole du premier ministre en lui disant ; » Nous avons reçus des ordres strictes venus de la haute sphère pour éviter au premier ministre tout contacte avec vous ».

Haddad panique suite à cette exclusion, en découvrant que le système veut le sacrifier avec une forte possibilité qu’il soit poursuivi sur la nature de ses opérations , d’ailleurs il a été accusé à plusieurs reprises de délit d’initié par les tribunaux algériens comme dans le passé il était soutenu par l’ex ministre de l’industrie, Abdeslam BOUCHOUAREB. Pour sauver ses affaires Haddad  a tenté de réunir ses alliés en commençant par la personne du président de l’UGTA.

L’’enfant d’Azefoune , risque de perdre sa fortune, mais comment va t’il  réagir au fait que même les sept branches du FCE ne sont pas toutes pour le soutien à Ali Haddad.  Dans sa démarche, le nouveau premier ministre veut effacer les traces de Sellal dans la gestion des affaires dans ce pays, même si Haddad affiche, dans son communiqué ,son allégeance au président.

T.M.