17 juillet 2016

BejaiaNews

Toute l'actualité de Béjaia et de ses environs

Coupe de la Caf : Les Crabes visent la place de leader

6 min read

13728958_10153890353092568_8701219291875365300_nLe premier responsable de la barre technique du TP Mazembe, en l’occurrence Hubert Velud, n’a pas caché sa crainte quant à la rencontre qui opposera son équipe au MO Béjaïa aujourd’hui au stade de l’Unité maghrébine.

Le stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa renouera avec la compétition africaine aujourd’hui en début de soirée à l’occasion de la troisième journée de la coupe de la CAF. Une rencontre qui mettra aux prises le représentant algérien, le MO Béjaïa face au représentant du RD Congo le TP Mazembe. Les Béjaouis, deuxième au classement de son groupe affrontera le leader du Groupe, le TP Mazembe qui a réussi un parcours sans faute. C’est dire que cette rencontre est capitale pour les deux formations, car la victoire permettra à l’équipe gagnante de prendre une grande marge pour se qualifier aux demi-finales de cette compétition. Les poulains de Nacer Sendjak se sont préparés activement pour être au rendez-vous et réussir une bonne opération. De ce fait, le staff technique a essayé d’apporter les derniers réglages afin de se fixer sur l’équipe type qui affrontera le TP Mazembe. Il a régné une bonne ambiance au sein du groupe où tout le monde est concentré sur ce match afin de réussir un bon résultat, car en cas de victoire les Crabes prendront une belle option pour arracher la qualification au prochain tour de cette compétition. Les joueurs accordent un intérêt particulier à ce rendez-vous, dans la mesure où ils veulent réussir l’exploit de se qualifier au prochain tour bien que la tâche ne soit pas facile «nous avons une bonne opportunité pour prendre une option pour la qualification. On doit assuré ici à Béjaïa avant notre déplacement au RD Congo dans dix jours. Pour éviter de compliquer notre tâche, la victoire est impérative pour nous», nous ont déclaré les joueurs à l’unisson 24 heures avant cette importante rencontre pour les Vert et Noir de Yemma Gouraya. Le premier responsable de la barre technique se dit prêt pour cette bataille qui ne s’annonce guère facile «nous sommes fin prêts pour cette rencontre. Nous avons travaillé avec ce qu’il y a en matière d’effectifs et de moyens, il est vrai que c’est une période difficile, mais nous nous sommes préparés pour affronter cette belle et redoutable équipe afin de réussir un bon coup ici à Béjaïa avant notre match retour chez eux», a déclaré le coach Nacer Sendjak pour cette rencontre. De son côté, le premier responsable de la barre technique de la formation du TP Mazembe, en l’occurrence Hubert Velud, n’a pas caché sa crainte quant à la rencontre qui opposera son équipe au MO Béjaïa aujourd’hui au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa. En effet, il a laissé dire lors de sa déclaration à la presse, que cette rencontre est la plus difficile du groupe en déclarant: «Je crois que cette rencontre est le vrai tournant pour nous, dans la mesure où on doit impérativement réussir le meilleur résultat possible pour espérer conserver nos chances pour la qualification. Cette équipe du MOB est difficile à manier chez elle et devant ses supporters, mais on tâchera de faire de notre mieux pour revenir avec le meilleur résultat possible.» Pour cette rencontre, les Vert et Noir de la Soummam sont rentrés en mise au vert d’avant-match depuis hier samedi au niveau de l’hôtel «Les Hammadites» alors que les Congolais se trouvent depuis jeudi dernier à Béjaïa. Ils ont effectué hier samedi à l’heure du match une séance d’entraînement sur la pelouse du stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa. Par ailleurs, le feuilleton Rahmani, le gardien des buts des Crabes, s’est terminé depuis jeudi soir dernier. Ainsi, après avoir fait durer le suspens, le portier du MOB Rahmani a procédé au prolongement de son contrat jeudi dernier pour une durée d’une saison et ce, après avoir trouvé un accord avec les dirigeants concernant tous les volets, notamment la régularisation de sa situation financière. Une nouvelle qui a soulagé tout le monde, notamment le coach Sendjak.

AVIS DES COACHS
Lakhdar Adjali, coach adjoint du MOB
«Un nul ferait également notre affaire»

«Il est clair que, comparativement aux deux précédentes sorties qu’on avait abordées avec un effectif décimé, cette fois-ci les choses se présentent sous de meilleurs auspices. Nous allons ainsi bénéficier de certaines de nos recrues, à l’image de Rahal et Benmelouka», se réjouit l’entraîneur-adjoint, Lakhdar Adjali. Voilà qui devrait inciter les Béjaouis à défier le détenteur de la Ligue des champions, même si pour l’ancien international algérien, «un nul ferait également les affaires du MOB». «Le TP Mazembe n’est plus à présenter. Il est tout simplement le favori de cette épreuve. Parvenir à l’accrocher, à domicile soit-il, ne serait pas une mauvaise affaire. Même avec un nul, nos chances resteront intactes pour décrocher l’un des deux billets qualificatifs au dernier carré de notre groupe», estime Adjali.

Vélud, coach du TP Mazembe
«C’est le match le plus difficile du groupe»

Du côté des Corbeaux de Lubumbashi, qui viennent d’être sacrés champions de leur pays pour la 15e fois de leur histoire, on se méfie énormément de l’adversaire algérien. «C’est le match le plus difficile du groupe. Si on arrive à gagner à Béjaïa, on sera bien placés. On veut rester dans la continuité de ce qu’on a fait ces derniers temps», espère l’ancien sélectionneur du Togo Hubert Velud.

Boualem CHOUALI

Cliquez ici pour voir l’article depuis sa source

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.