Accueil / Actualités / Eboulement rocheux à Tizi N’Berber : Deux habitations démolies et une dame blessée

Eboulement rocheux à Tizi N’Berber : Deux habitations démolies et une dame blessée

12814391_988970214505705_3348026153117546223_nL’éboulement rocheux qui s’est produit, hier, au village d’Iouricen, relevant de la commune de Tizi N’Berber, a engendré la démolition de deux maisons, dont l’une était en voie d’achèvement.

L’accident a causé des blessures à une dame, la femme de l’imam de la région, qui habite l’une des deux habitations détruites et mis en état de choc un jeune qui était présent au moment de l’éboulement. L’information a été donnée par D. Bouariche, vice-président de l’APC, qui s’est déplacé sur les lieux, sitôt alerté, en compagnie du maire et des membres de l’exécutif. La blessée et le jeune ont été évacués à l’hôpital d’Aokas où ils ont été pris en charge par l’équipe médicale. Contacté, le directeur de l’hôpital, Docteur Alouane, dira que la femme a eu une fracture et que le jeune a été simplement choqué. Les deux victimes ont été bien prises en charge. Informé, le wali de Béjaïa s’est déplacé, hier après-midi, sur les lieux pour constater de visu l’ampleur des dégâts avant de descendre vers la ville voisine d’Aokas où il s’enquerra, à l’hôpital, de l’état de santé de la blessée et du jeune choqué. Par ailleurs, il a été enregistré, durant le week-end dernier, beaucoup d’éboulements rocheux notamment sur les routes nationales n° 9 et 24. À Saket, quatre rochers d’un volume global d’une centaine de mètres cubes se sont détachés, avant-hier, pour tomber sur la route mais, fort heureusement, ils n’ont causé aucun dégât. Les services des travaux publics ont dépêché une équipe pour les briser et les enlever de la chaussée. Un autre rocher d’un volume d’une quinzaine de mètres cubes est tombé sur la route nationale n° 9, entre les localités de Darguina et Taskriout. Au moment où nous rédigions notre article, le rocher n’a pas encore été dégagé. Beaucoup d’autres éboulements et glissements de terrain, de moindre importance, ont été enregistrés sur la même route, entre Souk El Tenine et Taskriout, et au niveau du chemin de wilaya n° 15 A, entre Aokas et les limites de la commune de Tizi N’Berber avec celles de la wilaya de Sétif. Dans un autre registre, il est à signaler que les services des travaux publics sont sur le point d’achever le projet de confortement de la falaise d’Aokas et de protection contre les chutes de pierres. Il sera procédé, dans les jours à venir, à des actions d’envergure pour mettre un terme au danger permanent qui guette les usagers de cette route nationale reliant la wilaya de Béjaïa à l’Est du pays. L’entreprise nationale de réalisation d’ouvrages souterrains, chargée du projet, a fait appel à la compagnie aérienne britannique, Easy Jet, pour un partenariat dans le cadre de ces travaux qui seront héliportés. Des filets métalliques sous forme d’écrans pare-pierres seront posés, au moyen d’hélicoptères, sur plusieurs étages à même cette partie de montagne qui se trouve à quelques encablures de l’entrée Ouest du tunnel d’Aokas. Par ailleurs, il est prévu la réalisation d’un mur, haut d’une dizaine de mètres, sur toute la longueur de la partie à conforter. Le chantier s’achèvera, selon un cadre de la direction des travaux publics, avant l’ouverture de la saison estivale du fait que la dite route est fortement fréquentée par les estivants qui affluent de toutes les wilayas du pays. Depuis l’éboulement survenu en février de l’année dernière, lequel a fait sept morts et une quinzaine de blessés, une voie de cette route a été fermée à la circulation pour faciliter le déroctage et la préparation du terrain à d’autres actions beaucoup plus importantes comme celle qui sera entamée dans les jours à venir. Ainsi donc, avant l’ouverture de la saison estivale, la route sera totalement rouverte à la circulation.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source