Accueil / Actualités / Elections municipales du 23 Novembre : Tous les moyens sont bons pour exciter l’électorat !
PHHHH

Elections municipales du 23 Novembre : Tous les moyens sont bons pour exciter l’électorat !

Des bizarreries et des bouffonneries se répandent dès les débuts de la campagne électorale du 23 novembre, à commencer par les listes fournies, aux informations données pour la plupart des candidats.

Des falsifications aveuglantes, des diplômes de haut niveau attribués aux gens qui n’ont aucun lien avec l’instruction. Importants sont les postes occupés au sein des plus grandes entreprises, mentionnés mensongèrement, pour embellir les situations sociales et professionnelles de ces candidats, parfois même, on les lie obligatoirement et intimement aux grands martyrs de la Révolution afin de leur créer cette valeur qui leur manque ! Une vraie instrumentation honteuse qui confirme la fausseté et la malhonnêteté dans nos entreprises politiques. Le plus choquant demeure ces femmes candidates : si elles ne sont pas intégralement voilées qu’aucun électeur ne puisse les identifier, elles n’apparaissent même pas sur les listes où elles adhèrent, elles sont représentées par des foulards, par des cases vides, ou sont même remplacées par leurs époux, pourvu qu’elles soient cachées et qu’elles ne soient vues par personne. On se pose la question sur le futur de ces femmes qui ont honte d’apparaître en public mais qui cherchent à tout prix à représenter les citoyens et soit disant revendiquer leurs droits devant la tutelle à Alger ou autre part. Ce choix leur revient-il réellement, ou est-ce juste pour accomplir cette obligation de présence féminine dans chaque liste, qui, par souci de conformité, pousse les hommes à les autoriser ?

Le ridicule a battu le record, une vraie scène théâtrale où la farce atteint son plus haut degré au point de se demander si la crédibilité de leurs promesses pourra être élevée lorsque même les simples renseignements donnés sont falsifiés ?

Wahiba Arbouche Messaci/BéjaiaNews