Accueil / Culture / Evocation : Le 24 Janvier 1956 est venu au monde Matoub Lounes

Evocation : Le 24 Janvier 1956 est venu au monde Matoub Lounes

Le 24 Janvier 1956 est venu au monde Matoub Lounes au village de Taourirt Moussa dans la commune d’Ath Douala.

A neuf ans, à l’instar des autres enfants de son village, Matoub Lounes commence à avoir un penchant musical, en recyclant un bidon d’huile pour fabriquer une guitare. Matoub Lounes a pris conscience du déni identitaire, dans les années soixante dix, suite à la politique prônée par le pouvoir pour déraciner le peuple algérien en généralisant l’arabisation dans l’école algérienne. Cette négation l’a vérifiée après l’accomplissement de son service national dans l’oranie. En 1978, Matoub Lounes prend sa valise en direction de Paris à la recherche d’un travail pour subvenir aux besoins de sa famille. Après une année de son installation en France, Matoub profite de ses économies pour enregistrer son premier album intitulé Izem et le mettre sur le marché. En 1980 Matoub se produit pour la première fois à la grande salle de l’Olympia en guise de solidarité avec les militants arrêtés et réprimés lors des événements de printemps berbère 1980. En 1988, au moment ou certains militants du MCB applaudissent la projet de la nouvelle constitution garantissant la création de partis politiques, Matoub Lounes sillonne la Kabylie en appelant la population au boycott de cette constitution qui nie Tamazight dans son article trois, ce qui lui a couté cinq balles de Klachinkov tirées à bout portant par la gendarmerie suite à son interception dans un barrage d’Ath Dwala en compagnie de deux étudiants. En été 1990, Lounès Matoub a fait objet d’une agression à arme blanche à l’interieur su siege de la gendarmerie d’At Douala par un voisin et son fils , suite à d’un différend qui les opposait. En Février 1995 Matoub appelle à la reprise de l’école après plus de cinq mois de boycott en Kabylie, un appel qui lui couté la chute de sa popularité. Plusieurs k7 de Matoub ont été brulé par la population en colère suite à son alignement avec une structure du MCB soupçonnée d’arrière chambre de Toufik et DRS. le 25 Septembre 1995 au soir, , un groupe de terroristes armés font irruption dans un café en Kabylie ou se trouve Matoub en compagnie de quelques amis et le kidnappent. Il a été libéré après 15 jours de mobilisation populaire en Kabylie.. Matoub Lounes a été assassiné le 25 juin 1998, à l’âge de 41 ans sur la route d’At Douala. .Son assassinat a été attribué officiellement au GIA, même si sa famille n’a pas cessé de demander la réouverture de l’enquête sur son assassinat.

Raouf M / BéjaiaNews