Accueil / Culture / Hashtag #Azariw : des défilés en tenues traditionnelles à Alger et Bejaia

Hashtag #Azariw : des défilés en tenues traditionnelles à Alger et Bejaia

13015664_10153293785026572_2154637155291943758_nEn ce mois d’avril, chargé de célébrations du combat populaire et démocratique pour le renouveau national ; et, de commémorations des étapes du combat contre l’arbitraire, la répression et les dénis de toutes sortes, des citoyens ont eu de louables, innovantes et créatives initiatives.

 Sous l’Hashtag #Azariw un appel a été initié sur les réseaux sociaux ; s’en sont suivis des défilés dans les rues d’Alger et Bgayet. Des citoyens, hommes et femmes, dans la joie et la liesse, ont arboré des tenues traditionnelles pour crier une identité brimée et travestie par les illusoires errements essentialistes de notre mouvement national.

Bien plus percutants que les traditionnels défilés politiques, dont l’efficacité est, depuis quelques années, rognée par le poids de l’esprit de chapelle, ces manifestations d’un nouveau genre apparaissent comme une piste de revivification du combat pour l’identité Amazigh. Allons-nous assister à leur extension dans les prochains jours et à leur pérennisation année après année comme nouveau marqueur davril ? Il faut l’espérer.

Partout ces initiatives peuvent être reprises. #Azariw, à Tihert, Wahren, Qsentina, Annaba, Taghardayt, In Amena, Ighil Izan, …. Mais aussi à Agadir, Tassalit, Ghadames, Tunis, Tripoli, Laayoune …. Partout en Afrique du Nord, cette initiative peut s’étendre pour célébrer des racines retrouvées, promesses d’unité, de réconciliation avec notre histoire et notre terre, d’entraide, de coopération et d’intégration régionale.

Le hashtag #Azariw fructira-t-il durablement ? Il suffit que chacun s’en saisisse, sorte son Burnous, sa chachiya, sa Fodha, son mendil, …

Mohand Bakir

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source