Accueil / Actualités / Hommage à Dyhia Louiz: La population de Chemini brave l’interdiction de l’administration
lll

Hommage à Dyhia Louiz: La population de Chemini brave l’interdiction de l’administration

L’association socioculturelle, AGRAW de Takhelidjt, Semaoun de Chemini a, malgré tout, pu rendre son hommage à la jeune poétesse romancière Dihia Louiz, aujourd’hui, vendredi 5 janvier à la bibliothèque municipale de Chemini.

Tous étaient au rendez-vous à la première heure, du premier magistrat de la commune au simple citoyen, le déroulement du programme préparé était respecté, à commencer de l’exposition des œuvres et photos de la défunte à la conférence animée par M. Larbi Yahiou, enseignant et romancier en langue amazighe ainsi qu’ami de la défunte, dont le thème tourne autour du roman amazigh en général et de l’œuvre de la romancière en particulier. La fierté des Aït waghlis était grande quant au fait de doter leur bibliothèque municipale de plus d’utilité et notamment le fait de pouvoir l’inscrire dans l’histoire de la région car ayant abrité un de ces événements “interdits” par les autorités relève des défis coutumiers et des actes de résistance qu’à connu la région face à maintes contraintes rencontrées.

A signaler que l’événement n’était pas autorisé par l’administration sans raison valable, mais quelques échos ont élucidé ce refus, disant que le conférencier a des tendances pro-makistes que celui-ci a nié sur le tas. Les citoyens, alors, en leur tête les immortels militants et en s’appuyant sur leur maire, M. Madjid Ouddak, étaient prêts à combattre ces répressions répétées qui frappent, depuis la nuit des temps, les régions Kabylophones où la langue amazighe continue à constituer l’aphte pour le pouvoir établi et ils sont, également, prêts à lutter contre tout ce qui étouffe tout sens de liberté dans un pays dit démocratique. Au dénouement de cet historique événement, l’association a donné le rendez-vous à tous les présents, pour la semaine prochaine le 12 du mois en cours, et les invite à assister à l’autre événement plus marquant, à savoir l’inauguration du café littéraire de Chemini, tout en promettant d’honorer la cérémonie par la présence de plusieurs personnalités entre autre l’infatigable ancien militant de la cause amazighe, en l’occurrence M. Djamel Zenati.

L’atmosphère festive continue à régner chez les Ait waghlis et conquêtes et réalisations verront encore le jour et l’avenir s’avère meilleur tant que la population et ses élus sont unis pour le meilleur et pour le pire.

Wahiba Arbouche Messaci/BéjaiaNews