Accueil / Actualités / Ighzer Amokrane : Grève et marche Imposante pour la libération des détenus

Ighzer Amokrane : Grève et marche Imposante pour la libération des détenus

Pour la quatrieme fois depuis l’incarcération arbitraire de leurs concitoyens, les habitants de la localité d’Ighzer-Amokrane protestent dans la rue pour exiger leur libération et celle de tous les détenus d’opinion qui croupissent dans les geôles de la dictature militaire.

La grève qui a paralysé tous les secteurs d’activité dans la ville dans la matinée de ce Lundi, a été appuyée par une marche qui a enregistré une forte mobilisation, marquée par la présence des familles des détenus (Khaled Oudihet et Gasmi Yazid), arrêtés et incarcérés à la prison d’El Harach pour avoir arboré l’emblème identitaire amazigh. Cette imposante marche qui a pris le départ du marché hebdomadaire de la ville a parcouru un itinéraire d’un km sur la RN 26 traversant le centre de la ville, pour rallier la statue édifiée à l’effigie du Roi Aksil / Koceila et faire ensuite un détour pour se rassembler devant une place publique, située à proximité du carré des martyrs du printemps noir 2001 où une prise de parole a été improvisée

Les intervenants, avocats, membres de la famille des détenus et organisateurs, ont insisté sur la nécessité de maintenir la mobilisation jusqu’au départ du système à la racine tout en adressant une réponse cinglante au chef d’état major de l’armée Ahmed Gaid Salah qui tente un coup de force électoral pour régénérer un système incarnant la corruption « Les détenus refusent que leur libération fasse l’objet de marchandage et vous disent non aux élections » témoigne la sœur d’un détenu.

R M/BéjaiaNews