Accueil / Actualités / Karim Tabou jeté aux condamnés à mort à la prison d’El Koléa

Karim Tabou jeté aux condamnés à mort à la prison d’El Koléa

Le coordinateur de l’UDS Karim Tabou subit un isolement total depuis sa mise sous mandat de dépôt à la prison de Kolea apprend-on de ses avocats.

Il est placé dans le couloir de la mort, réservé uniquement aux condamnés à mort et aux criminels, témoigne son avocat Aissa Rahmoune au quotidien El Waten suite à la visite qui lui a rendu hier en compagnie de Zoubida Assoul et de Mustapha Bouchachi. «Il est mis en isolement dans une cellule au rez-de-chaussée. Un couloir que fréquentent les condamnés à la peine capitale ». Or ajoute Aissa Rahmoune  « ces derniers sont pour la plupart dépressifs. Ils crient et font un bruit insupportable. Les lumières sont allumées jour et nuit. Il est interdit de communiquer avec les autres détenus, même lorsqu’ils sortent dans la cour»

Karim Tabbou ni «criminel», ni «délinquant», mais il est juste un activiste politique, affirme Rahmoune Aissa avec colère, en indiquant que  « la procédure judiciaire veut que Karim Tabou soit placé avec les autres détenus dès lors qu’il y a présomption d’innocence et qu’il n’est pas encore jugé » tout en s’interrogeant s’agit-il d’une condamnation qui ne dit pas son nom ?

«Karim Tabbou a été malmené, il a été privé pendant sa garde à vue d’un droit légal prévu dans le code de procédure pénale, à savoir un coup de fil à ses proches. Et aujourd’hui, il est mis en isolement. Ce n’est pas normal»,  s’est insurgée Me Zoubida Assoul sur les colonnes du même journal en précisant que ce que subit son client en prison relève de la torture morale.

R M/BéjaiaNews