Accueil / Actualités / Katia Galou, une poétesse qui émerge des montagnes des Ath Melikach
received_803795129820132

Katia Galou, une poétesse qui émerge des montagnes des Ath Melikach

Native du village Ath Ouamar dans la commune Ath Mellikeche relevant de la daïra de Tazmalt, la poétesse et écrivaine Katia Galou est venue au monde le 06 Avril 1991, enseignante au secondaire au lycée Hafsa d’ Akbou.

Très jeune, elle se distingue par sa passion pour la lecture et l’écriture aidée par son environnement familial et notamment par son père en l’occurrence Mr Belaid Galou, acteur, écrivain et poète aussi ayant joué un rôle prépondérant dans sa notoriété, »Ma passion et mon amour pour l’écriture je les ai puisés des écrits populaires de mon père qui maniait harmonieusement le langage et l écriture « nous affirme Katia Galou.C’est dans ces noces culturelles marquées par les valeurs de solidarité, d’amour, de tolérance, de clémence et de prospérité où s’exprime sa poésie.,en éditant en 2016 son premier recueil de poésie en Tamazight intitulé « Tirga Ussirem  » une oeuvre soufflant la liberté même si cette dernière n’était pas évoquée sous son aspect politique  ni  social.En Novembre 2017, rapidement, elle prend sa distinction en obtenant le premier Prix suite à sa participation à la 20ème édition du concours international de la poésie libre, service organisé à Paris pour les jeunes poètes, talentueux venus d’environ 70 pays, quant à sa participation, elle était marqué par un poème intitulé « Si »

Pour Katia Galou, il est nécessairement important de donner des mots pour  ceux  qui les mots sont des lieux d’enfermement,il faut  notamment assurer une transmission, de génération à l’autre non seulement de la culture mais surtout du savoir et surtout savoir placer l’art au service d’autrui et de la société en général .

Massilva Berbère /BéjaiaNews