Accueil / Actualités / La population Béjaouie est prête pour la grève de cinq jours

La population Béjaouie est prête pour la grève de cinq jours

Suite à l’appel lancé pour une grève de cinq jours, pour demander le départ du système, les bejaouis ont déjà pris leurs dispositions ,en s’approvisionnant en produits alimentaires.  

Les épiceries et les supérettes enregistrent ces deux derniers jours une affluence record, ce qui explique l’adhésion de la population au mot d’ordre de la grève largement relayé sur les réseaux sociaux et qui prendra effet à compter du 10 Mars 2019.

Plusieurs activistes et militants comptent s’organiser en brigades pour sillonner à partir de demain les zones industrielles afin de sensibiliser les travailleurs sur la nécessité de suivre le mot d’ordre et l’impératif de se doter d’un cadre d’organisation et d’action pour accompagner le mouvement contre le système  en place.

Les enseignants de l’université Abderahmane Mira ont à leur tour rendu public un communiqué annonçant leur adhésion au mot d’ordre de la grève de cinq jours ,suivis  par les travailleurs de la Sonelgaz et les enseignants de trois paliers dans l ‘ éducation ainsi que les travailleurs de la fonction publique, en attendant le ralliement du secteur privé.

Décidément, la grève de cinq jours accélérera  le processus de la chute du système qui  joue sur l’essoufflement du mouvement en actionnant  ses relais politiques traditionnels pour se maintenir.