30 mars 2020

BejaiaNews

Toute l'actualité de Béjaia et de ses environs

La révolte est partie des stades !

3 min read

En Algérie le stade est un lieu d’expression politique de la jeunesse algérienne en proie au chômage, violence, désespoir, Hougra…. elle n’a pas où s’exprimer, elle trouve refuge au stade. Un espace d’élaboration et d’expression de « la parole politique jeune », une école de la résistance de la révolte de la jeunesse algérienne.

Le stade, que le pouvoir veut instrumentaliser pour anesthésier le peuple, est plus proche de l’agora grecque qu’au cirque de la Rome antique .un lieu de rassemblement des masses, il est le seul espace de  mobilisation collective et protestataire de la jeunesse. les manifestations en Algérie contre le cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika ont pris racines des stades de foot, seul espace de liberté dans un pays verrouillé

La chanson phare devenue l’hymne de l’actuelle contestation composée par les supporters de l’USMA «Ouled el-Bahdja» s’intitule “Casa del Mouradia”, en référence à la célèbre série Netflix “La casa de papel”. ساعات الفجر و ما جاني نوم راني نكونسومي غير بشوية شكون السبة و شكون نلوم ملينا المعيشة هاديا ساعات الفجر و ما جاني نوم راني نكونسومي غير بشوية شكون السبة و شكون نلوم ملينا المعيشة هاديا فالأولى نقولو جازت، حشاوهانلا بالعشرية La Casa Del Mouradia ،فالثانية الحكاية بانت فالثالثة البلاد شيانت مالمصالح الشخصية فالرابعة البوبية ماتت، و مازالت القضية فالأولى نقولو جازت، حشاوهانلا بالعشرية La Casa Del Mouradia ،فالثانية الحكاية بانت فالثالثة البلاد شيانت، مالمصالح الشخصية فالرابعة البوبية ماتت، و مازالت القضية D’autres chants tel que ce chant MOB « زعما ديموقراطية وين راهي الحرية، ن…. الدولة ن…. لاجوستيس، ميزان مايل شويا مطفرة في الزوالية حكوما بيناتمم complice »

Des chansons de JSK Idurar, ass-a ḥeznen Adeffel aqdim yettmiri Sonalec i d-yennulfan Ṣefḍen J.S.Kabylie Taqbaylit yekkes lawan Mačči almi d ass-aki Aḥay aḥay D acu-t waya? Kksen-aɣ la JSK Yerna awal ur aɣ-d-yuli S wakka ara nqabel tura Aεrab fell-aɣ ad d-yeɣli Aḥay aḥay A d acu-t A d acu-t Waya? Rédigé par:Lounes Matoub reprise par les supporters Pouvoir assassin …. Des chants de jsmb Ya l’mima wlidek hab irouh M doula j’en ai assez Toul lil sehran meztoul 3yit w ana n sacrifier Daw el gaz w el petrol hermouna Hata men ha9 el wiratha Rayess ta3koum mechloul L3ouhda el khamssa fi el 3iyada Chants de L’USMH ChkouN SbabNa Doula

j’ai pris la peine d’écrire ça pour remercier les supporters, la politique pendant des années en Algérie était discréditée, contrairement aux s stades qui ont ranimé l’esprit contestataire du peuple algérien. Aujourd’hui on voit encore cette jeunesse dans des stades se révolter, chaque chanson du hirak est tirée d’un hymne du stade On voit cette maturité , cette jeunesse engagée qui m’a épatée lors du 19 février 2020 chantait  » maknash derby, kayan massira  » , Le derby USMA MCA était prévu pour le 22 février 2020, la date d’anniversaire de le révolution algérienne Les supporteurs ont dénoncé cette manipulation en scandant  » Derby ta3 zahf fel mouradia « , du jamais-vu pour un match habitué aux ambiances électriques et qui déchaîne les passions ! «Comment jouer un derby quand le pays traverse une crise et que le pouvoir en profite ?», était-il écrit sur un tract appelant à boycotter la rencontre, relayé sur les réseaux sociaux et placardé dans les rues de la capitale. Le hirak est le prolongement de la contestation née dans le stades.

Sally Lainceur

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.