Accueil / Actualités / La révolution sous les pluies de novembre…

La révolution sous les pluies de novembre…

Qu’il vente qu’il pleuve, le Hirak continue, la mobilisation populaire avance dans son sillage !

Malgré les pluies sans cesse, malgré les  conditions climatiques défavorables, les Béjaouis comme dans toutes les autres wilayas, sont sortis massivement dans leur hebdomadaire marche du vendredi.

« Non à l’élection du 12 » , « Libérez les otages », « Système dégage » et notamment « Dawla madania machi 3askaria » sont les slogans caractérisant ce 38ème acte. Les manifestants réitèrent leurs principales revendications relatives à l’instauration d’un Etat civil,  de départ du système et notamment de la libération des détenus d’opinion où une banderole géante déployée, contenait leurs photos

L’arrivée des processions humaines à la cité CNS marquée par une halte pour la ponctuer d’une minute de silence à la mémoire des soldats morts à Damouss, dans la wilaya de  Tipaza, Ignorés totalement par l’état-major, Ahmed Gaïd Salah dans ses discours prononcés hier.

Le mot d’ordre de grève générale a été fortement met en avant par les manifestants qui durera jusqu’à la chute du système scandaient-ils.

Ce 38 ème acte est également marqué par l’arrestation de monsieur Rachid Nekkaz à Bejaia qui s’y retrouvait depuis hier , exactement au quartier Seghir, escorté par la BRI en dehors du territoire de la wilaya.

Un rassemblement est, donc, tenu à l’instant même, devant le commissariat central, exigeant la libération de ce dernier.

Wahiba Arbouche Messaci /BéjaiaNews