6 août 2016

BejaiaNews

Toute l'actualité de Béjaia et de ses environs

Le barrage de Tichy Haf, un site paradisiaque pauvrement exploité !

3 min read

Le barrage de Tichy Haf continue d’enregistrer une importante affluence des citoyens, qui viennent même des wilayas de Setif, Bordj Bou Arreridj et de Tizi-Ouzou.

Ce lieu de prédilection est pris d’assaut, au quotidien, surtout depuis le début de la saison estivale. Les visiteurs s’y rendent à la recherche de fraîcheur, de relaxation et d’évasion. Pour y arriver, il faut emprunter le CW134. Et sur place, rien que la contemplation de cette immense étendue d’eau procure plaisir et quiétude. Des pique-niques entre amis et en famille y sont improvisés, à l’ombre d’imposants oliviers.

Des randonnées sont également organisées par les visiteurs dans les bois avoisinants, en plein pineraies qui sentent le bon air. Les berges de ce barrage grouillent également de baigneurs, jeunes et moins jeunes, qui y piquent une tête, histoire de se rafraîchir le corps mis à mal par une vague de chaleur exceptionnelle, qui sévit depuis des semaines déjà. A quelques mètres de là, les pêcheurs amateurs sont également de la partie, puisqu’ils se postent, eux aussi, au bord des rives du barrage afin de s’adonner à leur passe-temps favori, la pêche à la ligne.

Dans une ambiance bon enfant, les pêcheurs lancent leurs hameçons, au bout desquels pendent un leurre synthétique ou un asticot, invitant le poisson à mordre. Les prises dépassent toutes les attentes des pêcheurs. D’énormes pièces de carpe argentée notamment, sont en effet pêchées dans les eaux douces du barrage de Tichy Haf. D’autres espèces aquatiques y pullulent également, à l’instar de l’anguille et de la daurade. Les pêcheurs passent de très bons moments entre copains, en pratiquant ce sport de la patience qu’est la pêche à la ligne.

Néanmoins, il y a lieu de souligner que l’absence de structures d’accueil touristiques et sportives (nautiques) dans ces lieux est à déplorer. Elles pourraient pourtant booster l’économie de la région. Cela n’empêche cependant pas quelques kayaks, visibles sur la surface des eaux du barrage, d’évoluer au milieu des vaguelettes. Il est également regrettable que le projet qui consistait en la réalisation d’un centre de pêche continentale sur ce site avec des infrastructures d’accompagnement, telles que les quais pour les différents besoins (barques, kayaks,…), soit resté un vœu pieux. Ce centre pourrait développer la pêche industrielle, laquelle pourrait transformer la région en un pôle aquacole !

Syphax Y / DDK

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.