Accueil / Actualités / Le CLB réagit à l’accusation portée par Zina Ikhlef

Le CLB réagit à l’accusation portée par Zina Ikhlef

Reaction du Café Littéraire de Bejaia,suite à l’accusation portée par la députée Zina Ikhlef contre l’activiste Yanis Adjlia.

Café littéraire de Bejaïa

Tout notre soutien et notre sympathie envers Yanis Adjlia

L’infatigable militant Yanis Adjlia est ciblé par la plus lâche des attaques par une députée, Mme Ikhlef Zina. Celle-ci croit pouvoir l’atteindre en le blessant dans son amour propre. Elle ne sait malheureusement pas que cela a provoqué l’effet contraire. Comment une députée, touchant 40 millions de centimes sans les mériter, siégeant dans un Parlement décrié comme étant contre le peuple et la nation entière, ose-t-elle descendre aussi bas pour tenter vulgairement de faire de l’un des militants les plus actifs un élément immoral ?

Yanis est un jeune militant défendant bénévolement, pendant de longues années, toutes les causes nobles au détriment de sa personne. Entre lui et la députée, il n’y a aucune comparaison à faire. Si Mme Zina Ikhlef voudrait reprendre sa place dans la société, elle aura non seulement à demander des excuses publiques pour avoir insulté d’une manière malsaine Yanis, mais elle devrait encore, et c’est très peu, rembourser l’argent pompé du Trésor public pour l’avoir pris sans que cela ne soit justifié par quelque action d’intérêt public.

Le café littéraire de Bejaïa témoigne de son entière solidarité et exprime sa sympathie la plus sincère au militant Yanis Adjlia tout en l’assurons de son soutien face au comportement d’une rare indécence de la députée.
Bejaïa 11 février 2020