Accueil / Actualités / Le maire de Tinebdar Braham Bennadji parle de sa participation aux prochaines législatives

Le maire de Tinebdar Braham Bennadji parle de sa participation aux prochaines législatives

Contrairement au MAK, qui s’oppose à l’état algérien, moi je m’oppose au pouvoir et je milite pour une Algérie forte, plurielle et fédérale.

BéjaiaNews : Certains parlent de votre ambition de postuler à la députation, lors des prochaines législatives, quelles sont vos motivations ?
Braham Bennadji : Au jour aujourd’hui, ce n’est plus une simple ambition de postuler à la députation, mais une réalité, je suis officiellement candidat. Pour moi, une élection, n’est jamais une finalité, mais tout simplement un moyen, pour faire avancer mes idées. Après avoir servi humblement ma commune durant deux mandats consécutifs, je pense pouvoir apporter aussi des choses pour toute la wilaya de Béjaia en ces moments d’incertitude et à la croisée des chemins. C’est le moment où jamais de renforcer politiquement mon combat et les idées pour lesquelles j’ai milité dés mon jeune âge, les libertés démocratiques, la justice sociale, la régionalisation ….

BéjaiaNews : Probablement, vous allez quitter Tinebdar, après deux mandats à la tète de son assemblée populaire communale, avez-vous assuré une relève ?
Braham Bennadji :En plus de toutes les réalisations durant mes deux mandats, nous avons su installer une politique de gestion participative, regroupant l’ensemble des comités de villages de la commune, nous avons laissé des traditions de gestion et la relève est assurée, même avec mon départ, la continuité est garantie.

BéjaiaNews : Des voix parlent des anciens cadres du RCD et animateurs de Aarouchs , qui feront partie de cette liste que vous allez piloté, confirmez vous ces rumeurs?
Braham Bennadji : Ma liste qui en phase de préparation sera constituée de militants engagés et convaincus, moi-même je suis un ancien militant du RCD authentique avec 17 ans comme membre de la direction nationale et 05 ans comme président du bureau régional de Béjaia.

BéjaiaNews : Dans vos interventions publiques, vous préconisez, la régionalisation, est elle une stratégie adéquate pour faire entendre la voix des habitants de la région, sachant le nationalisme kabyle commence à prendre de terrain en Kabylie, réclamant l’indépendance?
Braham Bennadji : Mon combat pour le développement de la Kabylie ne date pas d’aujourd’hui, quant à la régionalisation, ce n’est pas une tactique électorale mais c’est d’abord une conviction profonde. Je suis persuadé que la seule solution pour notre pays est de revenir au système des régions que le congrès de la Soummam a adopté dans l’organisation de la révolution de 54.

BéjaiaNews : Beaucoup tente de récupérer la base militante du MAK en Kabylie, alors que l’Anavad et le MAK ont exprimé publiquement leur rejet de toutes élections qui seront organisées par l’état algérien. Comptez-vous sur le soutien de la base de ce mouvement souverainiste?
Braham Bennadji : Je ne cherche à récupérer la voix de personne, si ce n’est de faire avancer les idées pour lesquelles j’ai consacré toute ma vie. Le MAK inscrit son combat en dehors des institutions et milite pour l’indépendance de la Kabylie, quant à moi, je suis un opposant au pouvoir mais pas à l’état, je milite pour une Algérie forte, plurielle et fédérale.

Interviewé par Raouf M du journal électronique BéjaiaNews