Accueil / Actualités / Le militant associatif Yanis Adjlia devant le juge ce Mardi au tribunal de Béjaia

Le militant associatif Yanis Adjlia devant le juge ce Mardi au tribunal de Béjaia

Les espaces de libertés menacés à Béjaia ! 

Le Mardi 27 Septembre prochain, le militant associatif Yanis Adjlia connu avec les fameuses banderoles accrochées au grand immeuble de la Cité CNS à Naceria (Béjaia), comparaîtra devant le juge d’instruction du tribunal suite aux plaintes actionnées par le maire de Béjaia.

Le président de l’Association pour la Défense et l’Information du Consommateur (ADIC) est accusé dans la première plainte d’avoir empêcher un promoteur immobilier, ayant acquit une assiette (l’espace vert à proximité de leur cité CNS), de bâtir une construction immobilière, il aura à répondre également devant le juge aux accusations du maire de Béjaia, Abdelhamid Merouani, sur agitation et son opposition à la démolition de la statue du soldat inconnu, Yanis Adjlia aura aussi à répondre à l’incitation à des manifestations et rassemblements non autorisés lors du feuilleton de l’augmentation abusive de la tarification de transports en Mars 2015.

A travers ce procès l’administration vise à étouffer toute expression libre, la société civile doit s’impliquer en manifestant sa solidarité avec Yanis.

La rédaction