Accueil / Actualités / Les Forces de l’alternative démocratique appellent à l’auto-organisation du peuple

Les Forces de l’alternative démocratique appellent à l’auto-organisation du peuple

Malgré son interdiction pour la troisième fois consécutive par l’administration, la convention des Forces l’Alternative Démocratique a finalement eu lieu ce Lundi au siège du RCD situé sur les hauteurs d’Alger.

En présence des partis (FFS, le RCD, le PT, le PST, le MDS, l’UCP, le PLD, et de plusieurs personnalités et militants politiques, cet important rendez-vous, tant attendu a été sanctionné  une résolution, appelant les algériens à s’inscrire dans un processus constituant pour bâtir une Algérie libre, démocratique et sociale.

Les Forces de l’Alternative Démocratique réitèrent leur rejet de la feuille de route que veut imposer de force le  chef d’état major de l’armée « le pouvoir de fait évoque un simulacre de dialogue en vue d’imposer une élection présidentielle, synonyme du maintien du système, des dizaines de citoyens sont toujours détenus arbitrairement pour leurs opinions ou leur positions politiques » lit-on dans le document final

Tout en s’attachant à l’ouverture immédiate d’une phase de transition démocratique où les affaires de l’État seront dirigées dans un nouvel esprit à travers un processus constituant, les signataires du pacte plaident pour la mise en place d’un pouvoir judiciaire indépendant qui réunira les conditions nécessaires à même de prémunir contre toute reconstruction sur l’esprit de hogra, de vengeance et de règlements de compte

Dans l’objectif de donner la parole au peuple pour choisir librement la forme et le contenu des institutions à mettre en place Les forces de l’alternative démocratique jugent nécessaire que le mouvement se dote d’une ’auto-organisation au sein des structures et des comités de base à l’échelle nationale.

Abdelwahab Moualek/BéjaiaNews