Accueil / Actualités / Les souscripteurs AADL maintiennent la pression : 4ème rassemblement devant le siège de la wilaya hier

Les souscripteurs AADL maintiennent la pression : 4ème rassemblement devant le siège de la wilaya hier

Encadrés par leur association El-Amal, des souscripteurs AADL 2001/2002 de la wilaya de Béjaïa, dont 2 400 au niveau de la wilaya et quelque 200 à 300 au niveau de la commune de Béjaïa, ont organisé, hier, leur 4ème rassemblement, en une semaine, devant le siège de la wilaya, à l’effet d’être reçus par le premier responsable de la wilaya et de lui demander la solution à leur problème de logement qui dure, bien qu’ils aient payé leur deuxième tranche depuis au moins treize ans.

Selon leur déclaration, dans certaines wilayas, à Alger notamment, les souscripteurs AADL ont payé leur troisième tranche et ont déjà reçu leur pré-affectation, alors qu’à Béjaïa, après 13 ans d’attente, les logements sont encore aux terrassements. Le responsable de l’association El-Amal des souscripteurs AADL 2001/2003 déclare : «Vu le retard accusé par ce projet AADL de Oued-Ghir et qui risque de se prolonger encore sur plus de 10 ans, nous demandons au wali de nous trouver des solutions alternatives, c’est-à-dire de nous attribuer des logements déjà construits ici à Béjaïa pour ceux qui habitent Béjaïa et dans d’autres villes selon les lieux d’habitations des autres souscripteurs». Le représentant des souscripteurs AADL 2001/2002 de la wilaya de Béjaïa précise, concernant leurs quatre rassemblements devant le siège de la wilaya, que premier a eu lieu le 13 février 2016 où ils ont été reçus, en l’absence du wali, par le secrétaire général de la wilaya, le chef de cabinet du wali et le directeur du logement. À l’issue de la réunion, ajoute le représentant des protestataires, «on nous a donnés rendez-vous pour lundi 15 février pour discuter avec le directeur général de l’AADL qui sera, ce jour-là, invité par le wali à se rendre à Béjaïa. Or, ce jour-là, alors que des dizaines de souscripteurs soient rassemblés devant le siège de la wilaya, personne n’a daigné nous recevoir. Lors du troisième rassemblement qui s’est déroulé, vendredi, les souscripteurs ont même été jusqu’à fermer la route de la wilaya, mais ce jour-là aussi personne n’a voulu nous écouter». Les manifestants espèrent que leur 4ème rassemblement sera le bon.

B. Mouhoub

Source : DDK