Accueil / Actualités / Me D. Benyoub répond à Benbrahem F:Honte à vous de traiter Bouregaa de voyou

Me D. Benyoub répond à Benbrahem F:Honte à vous de traiter Bouregaa de voyou

L’avocat Djamel Benyoub réagit à la déclaration de Me Fatma Zohra,ayant qualifié le Moudjahid Lakhdar Bouregaa et les détenus de l’emblème identitaire amazigh de voyous.

Me Fatmazohra vient juste de rejoindre le panel de médiation et de dialogue présidé par l’ex président à L’APN Karim Younes après la démission de Smail Lalmas et de Azedine Benaissa.

Déclaration

Les chefs d’inculpations présentés par Me Benbrahem FatmaZohra ne peuvent en aucun cas passerde voyou, inaperçus et nous laisser indifférents.

Cette dernière est allée jusqu’à accuser les détenus d’opinion et politiques d’harceleurs, de voleurs, d’agresseurs et j’en passe !

En ma qualité d’avocat, membre dans les collectifs constitués pour la défense des détenus politiques et d’opinion, je dénonce rigoureusement ces graves diffamations que je qualifie de fallacieuses, d’infondées et surtout de dangereuses !

Il faut avoir le culot pour arriver au point de déclarer qu’il n’y a pas de détenus politiques et d’opinion en Algérie !

Celles et ceux qui croupissent en prisons sont, selon Me Benbrahem, de petits voyous que la loi doit sévèrement punir !

Traiter un officier de l’ALN, Lakhdar Bouregaa en l’occurrence, et des détenus arbitrairement emprisonnés pour avoir arboré un emblème qui symbolise une identité multimillénaire relève du rejet de soi madame !

Vous allez tous répondre devant le tribunal de l’histoire !
#إن_لم_تستحي_اِفعل_ما_شئت !

Maître Djamel Benyoub, avocat et homme politique.