21 mai 2016

BejaiaNews

Toute l'actualité de Béjaia et de ses environs

Melbou : Inauguration d’une stèle à l’effigie de Mohamed Abderrahmani

3 min read

P160521-18Le wali de Béjaïa, M. Ould Salah Zitouni, a procédé, jeudi passé, en présence des autorités locales de la commune de Melbou, du mouvement associatif, du chef de daïra de Souk el-Tenine, de la famille du défunt, des autorité militaires, des citoyens et de journalistes venus spécialement pour couvrir l’événement, à l’inauguration de la stèle à l’effigie du journaliste Mohamed Abderahmani, directeur du journal El-Moudjahid injustement fauché par des balles assassines, à Hussein-Dey, le 27 mars 1995, alors qu’il se rendait à son travail.

C’est aux environs de 12 heures 30 que le convoi du wali est arrivé sur place. Après avoir salué les présents venus pour l’accueillir, le wali a déposé une gerbe de fleurs au pied de la statue avec le fils du défunt, M. Faycel Abderahmani. Après la lecture de la Fatiha, Faycel Abderahmani a lu un court discours devant l’assistance, où il fut question de parler succinctement de son père et de son long parcours de combattant pour l’indépendance, ainsi que de son combat pour une Algérie prospère et unie : «Mon père n’appartient pas seulement à sa famille, mais à toute l’Algérie et à sa région natale». Au bord des larmes, il a largement remercié le wali et toutes les autorités et associations qui ont tenu à rendre hommage à son défunt père. Ensuite, le wali a pris la parole pour glorifier la mémoire du défunt, ainsi que tous ceux qui ont tombé pour servir honnêtement le pays.

Cette cérémonie a été aussi une occasion pour rendre hommage à tous les journalistes, hommes et femmes du métier assassinés par ceux qui voulaient rendre au silence la voix d’une Algérie libre et démocratique. La stèle a été réalisée à l’entrée de la ville de Melbou, à proximité de la brigade de la gendarmerie, sous l’impulsion du wali, du journal el-Moudjahid, des autorités locales et de l’association ‘Awal Isawal’ de Melbou.

Cette stèle a été réalisée de fort belles manières, une œuvre très réussie, car la ressemblance est frappante, en témoignent les proches du défunt. La stèle rend hommage, aussi, au courage des journalistes qui, malgré justement des pressions de toutes natures auxquelles ils font face quotidiennement pour parvenir à l’information, continuent d’effectuer leur noble mission.

Approché par nos soins, Faycel Abderrahmani n’a pas souhaité faire de commentaire en cette journée et il s’est contenté simplement de dire combien il est ému et combien il est fier et content pour toute sa région.

Said M

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

 

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.